Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

show-biz: 29 ans de silence après sa mort Ernesto Djédjé s'en est-il allé avec l'âme du Ziglibity?

Né à Tahiraguhé, dans le département de Daloa vers la fin des années 40, Ernesto Djédjé, de son vrai nom Ernest lué Djédjé, le créateur du Ziglity qu'on appelait affectueusement le ''Gnoatré national'' est décédé le 09 juin 1983. Plus de 29 ans après, le ziglibity ce rythme musical du terroir bété qu'il a revalorisé est encore à la recherche de ses marques.


show-biz: 29 ans de silence après sa mort Ernesto Djédjé s'en est-il allé avec l'âme du Ziglibity?
En effet, influencé dès son jeune âge par la musique Tohourou (parole de sel) et le Ziglibithy dans son village, Ernesto Djédjé fera son apprentissage musical au sein du groupe ''Les Antilopes'', un groupe qu'il forme avec son ami Mamadou Kanté au milieu des années 60 pour animer la ville de Daloa. Il est découvert par Amédée Pierre en 1965 lors d'une tournée dans la région de Vavoua avant de rejoindre l'orchestre de celui dont il devient le guitariste et chef d'orchestre . Après son Bepc, Ernesto Djédjé part en France où il y fait des études en Informatique. Il va côtoyer le monumental saxophoniste Manu Dibango. Et avec la complicité de Manu aux arrangements, Ernesto Djédjé sort en 1970 l'album ''Anowa''. Un mélange de rythmes blues et de Soul music. De retour au pays, il travaille comme cadre informaticien. Mais très vite, sa passion pour la musique prendre le pas sur la nouvelle technologie. Emmanuel Dioulo, Pdg de l'Arso qui voulait faire de San Pédro un pôle musical l'engage à la tête d'orchestre. Sa carrière musicale va connaître un coup d'accélérateur après sa rencontre avec son producteur ivoirien d'origine béninoise, M. Badmos Gbadamassi. C'est de cette alliance, que va naître dans les années 77-78 le tube révélateur ''Ziboté''. Le succès commercial dépasse les prévisions du producteur. M. Badmos exprime à Ernesto Djédjé sa gratitude en lui offrant un orchestre d'une valeur de 15 millions de FCFA. C'est ainsi qu'Ernesto va monter l'orchestre ''Les Ziglibitiens ''avec Diabo Steck à la batterie, Bamba Moussa Yang au clavier et à la guitare, Aïssa Belami aux percussions. John Yalley qui s'appelait à l'époque John Mayal était choriste et danseur. Il était avant tout un émérite guitariste qui s'est révélé par la suite, un excellent arrangeur. Aujourd'hui, 29 ans après sa mort, de nombreux observateurs s'accordent à dire que le Ziglibity est mort avec son maître. Malgré l'héritage disputé par certains de ses disciples comme Johnny Lafleur, Luckson Padaud et Blissi Tébil aux lendemains de sa mort, beaucoup reste encore à faire pour redonner vie à ce rythme musical qui continue encore de faire la fierté de la musique ivoirienne.

Par GERMAIN DJA K. in L'Inter
Mercredi 13 Juin 2012
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2339 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 1903 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 1587 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 2779 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 2377 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 1928 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 1779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 1569 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2014 | 1990 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire



Facebook

Partager ce site