Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Youssouf Bakayoko, président de la Cei: “Nous n’avons aucun pouvoir de changer les votes des électeurs”


Youssouf Bakayoko, président de la Cei: “Nous n’avons aucun pouvoir de changer les votes des électeurs”
Rassurer et toujours rassurer l’opinion nationale et internationale. Telle est la posture de Youssouf Bakayoko, à quelques mois des prochaines consultations. Samedi, lors d’un atelier de restitution des travaux du plan stratégique 2015-2020 de la Commission électorale indépendante (Cei), à Grand-Bassam, le président de cette institution a soutenu que lui et ses collaborateurs n’ont aucun moyen de modifier les résultats sortis des urnes. «Nous n’avons aucun pouvoir mystérieux de changer les votes des électeurs. Il nous faut le faire comprendre aux Ivoiriens. Rassurer les uns et les autres est fondamental. Et c’est notre organisation qui créera la confiance chez nos concitoyens», a clamé Youssouf Bakayoko, sûr que «ces travaux permettront d’avoir une Cei moins suspectée». Selon le service de communication de la Cei, cet atelier visait à examiner en profondeur les questions essentielles portant sur la mission de l’organisation, son fonctionnement, ses atouts et ses faiblesses, l’ambition et les objectifs de ses dirigeants à moyen terme. Ce plan stratégique comprend, selon notre source, pas moins de cinq axes, notamment l’organisation et le fonctionnement de la Cei, les ressources financières, humaines, matérielles et la communication. Pour sa part, Koné Sourou, vice-président de la Cei et président du comité d’élaboration de ce plan, a relevé que cela est un acte fondateur qui devrait permettre à l’organe électoral de se performer et d’aller de l’avant. «Il faudra que le bureau de la Cei en fasse son principal document de travail», a-t-il préconisé.

MD
In Nord Sud
Mercredi 1 Avril 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 01/04/2015 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Youssouf Bakayoko nous dit “Nous n’avons aucun pouvoir de changer les votes des électeurs”. Menteur !

D’abord, c’est une idée saugrenue. Mais ce qui est sûr, vous avez le pouvoir de tricher.

Une commission qui est au service d’Alassane Dramane Ouattara qui usurpe le droit constitutionnel, « s’il donne l’ordre d’en modifier », ce ne sont pas de simples bulletins de votes des électeurs sur lesquels vous n’avez pas le pouvoir de changer.

Si avec le scandale du golf d’où vient le conflit postélectoral, l’irrégularité du lieu d’annonce du résultat et tu es encore maintenu à ce poste, c’est que tu es un tricheur, un malhonnête avéré.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1220 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2481 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3127 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire