Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Youssouf Bakayoko, président de la CEI: le référendum et les législatifs sont des scrutins complexes


Pour une parfaite organisation du référendum et des élections législatives, la Commission électorale indépendante (Cei) organise un atelier de formation à l’endroit de ses Commissaires Centraux. A la cérémonie d’ouverture de cet atelier, Youssouf Bakayoko, le président de la Cei, a mis l’accent sur les difficultés organisationnelles de ces scrutins à venir.

Faisant allusion à la présidentielle de 2015, Youssouf Bakayoko a indiqué que le défi de l’organisation des élections transparentes dans des conditions apaisées est gagné. C’est, a-t-il poursuivi, la qualité de l’organisation des scrutins avec les outils de l’ère du temps, et la célérité dans l’exécution de ses tâches, que la Cei devra désormais atteindre. « Le référendum et l’élection des députés à l’Assemblée Nationale sont des scrutins non seulement importants, mais complexes. En effet, contrairement à l’élection du Président de la République, l’élection des députés concerne plusieurs collèges électoraux, et le nombre de candidats est autrement plus important. Les foyers de tension sont en conséquence plus nombreux », a ensuite expliqué Youssouf Bakayoko, qui a dit compter sur les Commissaires centraux de la Cei pour gagner cet autre challenge relatif aux difficultés d’organisation du référendum et des législatives à venir.

Youssouf Bakayoko a également précisé qu’à travers ce séminaire, il s’agit pour la Cei de renforcer les capacités de ses Commissaires centraux dans diverses matières, dont certaines sont liées au scrutin présidentiel passé. A ce titre, il a parlé notamment de l’utilisation de la tablette biométrique qui est, à l’en croire, un outil avant-gardiste qui vise, non seulement à sécuriser le scrutin, mais aussi à en renforcer la transparence et la crédibilité, en permettant une proclamation rapide des résultats, et une évaluation progressive du taux de participation en temps réel. « Outre ce volet, il s’agira pour nous, d’examiner d’autres aspects de notre travail comme le principe du découpage électoral, en prélude à la tenue du scrutin législatif, et aussi, l’organisation du référendum constitutionnel », a ajouté le président de l’institution en charge de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, il a rappelé que les thèmes de ce séminaire de formation des Commissaires centraux de la Cei concernent, entre autres, la révision de la liste électorale, le référendum constitutionnel et les principes qui guident le découpage électoral.

Alex A
In L'Intelligent d'Abidjan
Mercredi 27 Avril 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 810 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site