Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Youssouf Bakayoko : en 2010, "les membres de la CEI n’ont pas tiré sur les Ivoiriens"

Les principaux partis de l'opposition ivoirienne ont décidé le 9 septembre de suspendre leur participation aux travaux de la Commission électorale indépendante (CEI), dénonçant la réélection de son président, Youssouf Bakayoko. Ce dernier réagit pour "Jeune Afrique".


Youssouf Bakayoko : en 2010, "les membres de la CEI n’ont pas tiré sur les Ivoiriens"
Jeune Afrique : Avez-vous été surpris par la décision de plusieurs partis de l'opposition de suspendre leur participation aux travaux de la CEI ?

Youssouf Bakayoko : Le plus important est qu'ils n'ont pas démissionné et demandent à revoir le gouvernement pour poursuivre les négociations. C'est regrettable, mais je pense qu'ils vont revenir à la raison parce que le travail à faire engage tout le monde.

Votre personne semble cristalliser le mécontentement de l'opposition...

Ce sont des prétextes, il ne s'agit pas de moi. Le problème est lié aux résultats des dernières élections. Mais, ces résultats, je ne les ai pas fabriqués, ils émanent du vote des électeurs, et je n'ai fait que les rendre publics. Je n'ai pas un mystérieux pouvoir qui me permet de diriger les électeurs dans un sens ou dans l'autre. D'ailleurs beaucoup m'ont dit que ce n'est pas à moi qu'ils en veulent, mais que leur décision est une forme de contestation ou d’inacceptation des résultats de 2010 (élection présidentielle de 2010, NDLR).

Comprenez-vous, tout de même, que, votre institution ayant été au cœur du litige électoral, il aurait été plus judicieux, pour tourner la page, de mettre une nouvelle personnalité à sa tête ?

Peu importe qui est à la tête de la commission électorale. Car cette personne ne pourra que rendre compte du vote des électeurs. Les membres de la CEI n'ont pas tiré sur les Ivoiriens.

Certains avancent que cela aurait permis de rassurer une partie des électeurs...

La question n'est pas de rassurer certains électeurs, mais tous les électeurs. La question n'est pas de savoir s'il faut contenter celui qui n'a pas gagné, mais de savoir si on reste fidèle au serment que l'on a prêté : ne pas être sous l'emprise de Pierre ou de Paul. Une fois que l'on est devenu membre de la commission électorale, on ne doit plus se réclamer de tel ou tel groupement, être son représentant.

Lire la suite sur Jeuneafrique.com
Samedi 13 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez


1.Posté par TOE le 13/09/2014 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aberrant!

2.Posté par Akossia Pierre le 13/09/2014 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est comme je disais quelque part que, ça veut dire que nous n’avons pas fini avec la misère, Youssouf Bakayoko n’a aucun regret de ce qui s’est passé sous sa responsabilité. Aller au Golf Hôtel, annoncer faussement la victoire d’un ... et avoir le culot de dire que les membres de la CEI n’ont pas tué les ivoiriens, c’est avoir du culot.

Quand il dit, que le problème est lié aux résultats des dernières élections. Mais, ces résultats, je ne les ai pas fabriqués, ils émanent du vote des électeurs, et je n’ai fait que les rendre publics. Je n’ai pas un mystérieux pouvoir qui me permet de diriger les électeurs dans un sens ou dans l’autre.

Youssouf Bakayoko se sent innocent, puisque beaucoup lui ont dit que ce n’est pas lui qu’ils en veulent, mais je lui demande, on conteste qui alors ? Qui a annoncé ce mensonge ?

Est-ce que monsieur Youssouf Bakayoko, ces élections sont passées dans de bonne condition pour lesquelles tu as déclaré vainqueur Alassane Dramane sous l'égide de la CEI ?

Non seulement, ce Youssouf Bakayoko est ingrat, mais pas du tout intelligent. Il raisonne comme un jeune garçon qui est fier de son papa, et qui dit à son ami, mon père va venir te frapper, dont le .... et la France.

Les membres de la CEI n’ont pas tiré sur les ivoiriens, mais tu as vu le président Laurent Gbagbo et son gouvernement en train de tirer sur les ivoiriens ? Malheureusement, cet homme-là est vieux, ce Youssouf Bakayoko ne verra pas la Côte d’Ivoire de demain, un monde nouveau sans ...

Sa mort n’est pas une perte pour les ivoiriens démocrates.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




Facebook

Partager ce site