Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Yamoussoukro / grave accident de circulation : 04 morts et plusieurs blessés


Yamoussoukro / grave accident de circulation : 04 morts et plusieurs blessés
De nombreuses familles viennent d’être endeuillées encore par la route. Un grave accident a fait 4 morts dont le chauffeur et son apprenti et plusieurs blessés, hier jeudi 30 août 2012. Qu’est-ce qui a été à l’origine de ce énième accident meurtrier ? Selon les témoignages, la mauvaise conduite du chauffeur qui roulait à vive allure et la mauvaise route occasionnée par les nombreux de nids de poule ont été à l’origine de ce drame. En effet, le camion de type Massa immatriculé 6071 ET 01 qui était en provenance de Vavoua pour Abidjan est arrivé dans la capitale politique aux environs de 14 heures. Après une courte pause, il a repris la route pour sa destination. C’est ainsi qu’allant à vive allure, il tombe dans un nid de poule qu’on pourrait qualifier de puits. Le chauffeur perd le contrôle après avoir cassé un pneu arrière. Il s’en est suivi plusieurs tonneaux, laissant le véhicule dans un piteux état C’était au niveau du village de Nanan, village situé à quelques encablures du groupement des sapeurs-pompiers militaires de Yamoussoukro. Le constat est triste et amer. Le spectacle est plutôt effroyable et insupportable, car le conducteur du mini car, son apprenti et un autre passager sont tués sur-le-champ. On fait rapidement appel aux Sapeurs-pompiers basés à quelques pas de là, pour secourir et sauver ceux qui pouvaient encore l’être. Informés de la situation, les autorités de la ville, notamment le préfet de région, André Ekponon, le préfet de police, Sanogo Ismaïla, le commissaire du 2è arrondissement de police, Félix Bléa, se dépêchent sur le lieu, aux côtés des éléments de la police venus faire le constat d’usage. Les blessés sont évacués d’urgence au Chr où surviendra le 4è décès, un passager, victime d’un traumatisme crânien. Si les blessés légers ont été traités puis libérés, les cas jugés sérieux ont été maintenus hospitalisés et devraient faire l’objet d’intervention chirurgicale, pour certains.

JEAN PAUL LOUKOU in Le Nouveau Réveil
Vendredi 31 Août 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE