Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Y a-t-il au FPI un TSA " Tout Sauf Affi" ?

Pascal Affi Nguessan :" Il y a des gens qui veulent se débarrasser de moi parce qu'ils ont un problème de personnes avec moi. Ils instrumentalisent donc la candidature du président Gbagbo pour arriver à leur fin. Pour eux, c'est Tout Sauf Affi".


Y a-t-il au FPI un TSA " Tout Sauf Affi" ?
Le 24 décembre 2013, je publiais un post dans lequel je disais mon soutien au FPI et à son président. j'exhortais les uns et les autres à soutenir le FPI et son président parce qu'on ne peut soutenir un parti et combattre celui qui est chargé de mettre en oeuvre la politique de ce parti. Sinon, que soutiendrait-on dans ce cas ?

Pour moi donc, le parti et le président qui l'incarne sont censés se confondre. Le soutien à l'un vaut donc pour l'autre, mais seulement dans le cas où les choses se passent comme il faut , c'est-à-dire dans le cas où le président applique effectivement la feuille de route que le parti lui a donné à l'issue d'un débat démocratique.

Ce soutien n'était donc pas un blanc-seing, une carte blanche donnée au dirigeant pour faire ce que bon lui semble, car il se voulait à la fois ferme et vigilant.

Il peut même arriver que le président prenne un peu de liberté avec le programme, mais il a toujours besoin dans ce cas du soutien de son parti, et c'est ce soutien qui donne de la légitimité aux actes qu'il pose.

Ce soutien d'hier n'était pas non plus un soutien isolé parce qu'il a été aussi observé chez la plupart de ceux qui combattent aujourd'hui Affi Nguessan, mais aussi dans toutes les instances du FPI, et même au-delà du FPI car Pascal Affi Nguessan a essayé, à son retour de détention, de persuader tout le monde qu'il pouvait être l'homme de la situation.

Faut-il rappeler qu'il était même allé jusqu'à menacer de faire descendre la population dans la rue si Blé Goudé n'était pas libéré avant la fin de l'année 2013, et qu'il mettait encore au coeur des revendications la libération du président Gbagbo ?

Pascal Affi Nguessan s'était aussi engagé auprès de ses parents à Bouadikro, à respecter la feuille de route que le FPI lui a donnée. Il n' y avait donc aucun problème pour lui apporter notre soutien , et ce soutien d'hier prouve tout simplement notre bonne foi. Il prouve que que ce n'est pas une affaire de personne, comme Pascal Affi Nguessan essaie désormais de le faire accroire en prêtant à ses adversaires le slogan " Tout sauf Affi ".

"Il y a des gens qui veulent se débarrasser de moi parce qu'ils ont un problème de personnes avec moi. Ils instrumentalisent donc la candidature du président Gbagbo pour arriver à leur fin. Pour eux, c'est Tout Sauf Affi", dit-il.

Pascal Affi Nguessan est encore plus précis dans une publication qu'il a partagée récemment sur sa page Facebook, et dans laquelle il désigne ceux qui organisent ce " Le complot de l’imposture et de la forfaiture " :

" Ce complot constitue un nouvel épisode de l’opération « Tout sauf Affi ». Elle s’appuie sur trois groupes d’acteurs : des Fédéraux, le Comité de Contrôle et un réseau de faussaires." dit-il

Il cherche donc des bouc-émissaires alors que c'est bien lui qui est à la base de la crise parce que c'est lui qui a changé , et non ceux qui le combattent aujourd'hui puisque ceux-là continuent de soutenir la ligne politique qui était celle du FPI et que le président, qui était reconnu par tous, portait. C'est bien lui qui a déclaré ceci à Bouadikro, devant vos parents en octobre 2013 :

"Lorsqu'on s'engage en politique pour la gloire de Dieu et pour les hommes, on ne conçoit pas soi-même d'autres plans. On suit le plan que Dieu nous remet. Et aujourd'hui, la feuille de route que le FPI me donne, c'est ce que les frères de Danané et le président Edi Kouame ont dit. Si je m'écarte de ce plan pour former un autre plan, il échouera parce qu'il ne peut y avoir deux plans. La feuille de route est la. Ceux qui acceptent de la suivre Dieu va les accompagner avec tout le peuple derrière eux. Ceux qui refusent cette feuille de route vont se retrouver en brousse, honnis, comme certains qui ont voulu faire des plans quand j'étais en prison, des gens très importants dans ce pays. Dieu a crée une situation, ils commencent à faire d'autres plans. Mais ce n'était pas le plan de Dieu. Mais quand ils se sont présentés aux élections, Dieu les a foudroyés et tout le monde a été surpris de les voir aussi petits. Tu ne veux pas suivre le plan de Dieu, il t'a déshabillé et aujourd'hui on ne sait pas ce que tu es devenu "

On voit dans ces propos qu'il avait même prévu pour lui-même le scénario Koulibaly et le sort qui a été réservé à ce dernier. il n'y a donc pas de TOUT SAUT AFFI au FPI et il suffit , pour s'en convaincre encore, de voir tous ceux qui le soutenaient et qui se sont retournés contre lui après s'être rendu compte de ce qu'il a décidé de faire autre chose que ce que le parti attendait de lui. Pascal Affi Nguessan ne devrait donc pas s'étonner des réactions.

Pascal Affi Nguessan ne doit donc s'en prendre qu'à lui-même pour avoir dévié de la ligne du FPI, et c'est ce qui ressort d'ailleurs de tous les communiqués produits par les différents structures du Fpi qui disent clairement qu'il avait bien commencé avant de se perdre dans les méandres de ses ambitions personnelles. Ceux qui le dénoncent aujourd'hui sans concession rejettent donc le chemin qu'il a pris et qui le discrédite pour continuer à diriger le parti. Il ne rejettent donc pas sa personne, comme il le tente de le faire accroire.

La désaffection des militants est clairement la conséquence d'un double langage derrière lequel Pascal Affi Nguessan a dissimulé des ambitions personnelles. Cette crise de légitimité à laquelle il fait face vient donc essentiellement du fait de ce double langage qui a conduit l'incompréhension à un niveau critique en juillet 2014. Il veut faire autre chose que ce que son parti a décidé alors qu'il y a une feuille de route, et c'est d'ailleurs ce que le groupe de médiation avait souligné en pointant des problèmes de ligne, de gouvernance et de stratégie, évidemment sans nommer le responsable

Cependant, nous savons que le président est le premier garant de la ligne d'un parti; que la gouvernance, c'est aussi lui qui en a la charge; et que la stratégie qui a été arrêtée par tous, c'est aussi lui qui est chargée de la mettre en oeuvre. Alors, s'il y a des problèmes sur tous ces points, force est de reconnaître que c'est bien Pascal Affi N'Guessan le responsable de la crise au FPI car s'il avait fait ce sur quoi tout le monde est d'accord, ou s'il avait remis à débat ces questions qui divisent parce qu'il pense qu'il faut changer de stratégie et qu'il avait reçu l'accord du parti, il n'y aurait jamais eu de crise.



CONCLUSION


Parce que la confiance n'est pas un crédit inépuisable, et qu'il a épuisé le sien, Pascal Affi N'Guessan a lui-même cessé de parler au nom FPI-FRONT POPULAIRE IVOIRIEN depuis qu'il a déchiré la feuille de route du parti pour faire autre chose. Car nous, c'est le FPI que nous soutenons, pas simplement une personne physique qui est juste mise en mission pour appliquer le programme du parti, et non pour se servir de sa position pour faire autre chose.

NON, IL N'Y A PAS DE " TOUT SAUF AFFI" AU FPI, IL Y A JUSTE LE REJET D'UNE POLITIQUE QUI N'EST PAS CELLE DU PARTI.



Alexis Gnagno
Mercredi 21 Janvier 2015
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3280 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 51002 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3530 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5742 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires