Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Voici comment Karim Keïta, le fils d’IBK, compte devenir président du Mali


Voici comment Karim Keïta, le fils d’IBK, compte devenir président du Mali
Nous ne dénuons à personne le droit d’avoir des ambitions. Comme tous les hommes nous en avons. Nous disons et expliquons simplement à la suite d’autres que : Tout ce qu’un esprit humain est capable de concevoir, un autre esprit humain est capable de le comprendre.

Le député élu en Commune II, Karim Keïta, à la différence de son frère Bouba, est trop ambitieux et flambeur. Et, apparemment, il donne l’impression de savoir ce qu’il veut et où il va. Formé à HEC Montréal, même s’il s’agit d’une section bidon, son MBA, où personne n’échoue ! Cependant, son MBA exige la rédaction d’un mémoire de fin d’études, rédaction souvent cauchemardesque pour certains, mais cela est une autre histoire. Il a en tout cas mieux assimilé ses cours de stratégie apparemment. Karim a œuvré pour la victoire de son père dans une certaine mesure ; il a su faire venir dans le sillage de celui-ci des gens n’ayant apparemment rien à voir avec lui notamment des hommes de presse.

Une fois, son père élu, il a eu l’audace et le courage de se lancer personnellement en politique. Dans le Mali de nos jours, si un président a 10 enfants et que tous se lancent en politique, tous seront élus députés parce que les opportunistes de toutes parts les suivront et les moyens de l’État seront mis à contribution. Nous prenant sans doute pour des idiots, son père nous invente une histoire impliquant le respectable Chérif de Nioro comme l’ayant prié à accepter que Karim joue un rôle politique.

Soyons clairs Karim, son père et son beau-père sont les acteurs d’un scénario visant à faire du fiston bien aimé un futur président du Mali. IBK a 69 ans, dans 10 ans, quand il finira ses mandats, comme il n’en doute guère, il aura 79 ans. Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale, beau-père de Karim, a 68 ans ; il aura 78 ans dans 10 ans. Karim lui a presque 35 ans ; dans 10 ans, il en aura 45 ans.

Karim Keïta est conscient d’une chose, son beau-père et lui ne se chamailleront jamais pour le pouvoir : son beau-père est terne, a un très bas niveau intellectuel. Au meilleur des cas, Karim remplacera directement son père en 2023 ; au pire des cas, il patientera dix ans avec l’argent acquis et expérience politique obtenu. Il deviendra le chef de file de l’opposition (2023-2033) riche, donc fréquentable doublé du statut charmeur de fils d’ancien président. En 2033, à 55 ans, rien à faire, il deviendra président.

Si avant 2023, IBK est empêché constitutionnellement, le beau-père de Karim assure l’intérim de la présidence et Karim deviendrait candidat à la présidence de la République. Karim et son père feront tout pour qu’aucune personnalité forte n’émerge. Mara qui s’est grillé les ailes se fera très probablement remplacer par Tréta. Cette autre personnalité, certes à Bamako, mais incapable en dépit de 25 ans de pouvoir de la CAMOPA à aujourd’hui de réunir 20 personnes nulle part au Mali, pas même chez lui à Djondjori (cercle de Ténenkou) ou par quelqu’un d’autre de terne.

Ce scénario peut être mis en mal en cas d’accident de parcours (interruption de l’ordre constitutionnel). IBK-Issiaka Sidibé et Karim, l’autre détail oublié, c’est : le Mali n’est pas le Togo des Gnassimbé, le Gabon des Bongo, la RDC des Kabila. Tous ceux qui doutent encore que la politique est une science, prière de vous réveiller.

Boubacar SOW

boubacarsow@hotmail.fr
In Le Reporter
Lundi 22 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2782 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3024 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire