Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









VOICI POURQUOI JÉSUS-CHRIST EST UN PERSONNAGE FICTIF



IV - L’APPORT CONCEPTUEL AFRICAIN AUX RELIGIONS RÉVÉLÉES


Le Dieu créateur

Cheikh Anta Diop affirme « Ra est bien dans l’histoire de la pensée religieuse le premier dieu, autogène (qui n’a pas été engendré, qui n’a ni père, ni mère). »[10]

Il fait observer que le concept de Dieu (et non le mot) selon les différentes cosmo-philosophies est attesté pour la première fois en Afrique environ trois millénaires avant l’ère chrétienne : Atoum (le créateur) ou Ra (le soleil) à Iounou, Amon (l’invisible) à Ouaset, Ptah (le forgeron) à Men Néfer, Aton (le lumineux), Djehouty à Schom. Il prend donc des noms différents selon les localités. En effet si ce principe est commun (avec quelques variantes) à toutes les cosmogonies égyptiennes, le rôle de démiurge est généralement dévolu au dieu tutélaire de chaque grand centre religieux.

L’auteur s’appuie aussi sur Hérodote pour montrer que les Grecs ont emprunté leurs dieux en Egypte :

« Presque tous les noms des Dieux sont venus d’Egypte en Grèce. Il est très certain qu’ils nous viennent des barbares (étranger) : je m’en suis convaincu par mes recherches. Je crois donc que nous les tenons principalement des Egyptiens » (Hérodote ; II, 50)[11].

Le Dieu autogène

Cheikh Anta Diop considère que le caractère autogène du Dieu biblique est un héritage de la religion ancestrale d’Egypte : « En effet, Ra est bien dans l’histoire de la pensée religieuse le premier Dieu autogène (qui n’a pas été engendré, qui n’a ni père ni mère) »[12].

Comme à Iounou (Héliopolis) où le Dieu Ra est autogène, les autres grandes écoles de Men Nefer (Menphis) et de Wouaset (Thèbe) conçoivent aussi un démiurge autogène (auto-engendré) à l’origine du premier couple divin, lequel engendra aussi les autres divinités et la création.

Dieu Unique

Le créateur apparaît d’emblée en tant que « Dieu » unique, créateur du ciel, de la terre et des hommes.

Dans la religion égyptienne, le démiurge Atoum est l'entité créatrice de l'Univers issue du Noun (l'océan primordial). Il vient à la vie en prenant conscience de son existence et, par le verbe et la pensée, il crée toutes choses.

Dieu qui crée par le verbe

L’idée dans les religions révélées de « Dieu qui crée par le verbe » est un héritage de la cosmo-philosophie égyptienne selon Cheikh Anta Diop. Elle est la réplique de l’expression « Ra qui crée par la parole » :

« RA est le premier Dieu, le premier Demiurge de l’histoire qui ait créé par le verbe. Tous les autres Dieux de l’histoire sont venus après lui et il existe un rapport historique démontrable entre la parole de Ra, le Ka, ou la raison universelle présente partout dans l’univers, et en chaque chose – et le logos de la philosophie grecque ou le verbe des religions révélées. »[13]

Le couple primordial


« Le couple primordial Adam et Eve » que Cheikh Anta Diop repère dans la Bible n’est pour lui qu’une réplique tardive du couple Osiris et Isis de la religion égyptienne : « Osiris et Isis, le couple humain fécond qui va engendrer l’humanité (Adam, Eve) »[14].

L’introduction du mal dans l’histoire humaine par un couple humain

Dans l’analyse comparative faite par Cheikh Anta Diop, il ressort que l’introduction du mal dans l’humanité par le couple Adam et Eve selon la Bible est la réplique exacte du mal qu’introduisirent Seth et Nephtys dans les textes anciens africains : « Seth et Nephtys : le couple stérile qui introduira le mal dans l’histoire humaine »[15].


Le Dieu rédempteur


Cheikh Anta Diop montre que, dans la religion chrétienne, l’idée du Christ, fils de Dieu, qui meurt et ressuscite pour sauver l’humanité et monte au ciel pour s’assoir à la droite de son père est une réplique tardive de celle de la religion de l’Egypte antique où Osiris, fils de Ra, tué par son frère Seth, ressuscite pour sauver l’humanité et monte au ciel :

« D’autre part, Seth jaloux parce que stérile tue son frère Osiris (qui symbolise la végétation, à partir de la découverte de l’agriculture au néolithique). Celui-ci ressuscite pour sauver l’humanité de la faim. Osiris est le Dieu Rédempteur… En tout cas Osiris est bien le Dieu qui, trois mille avant le Christ, meurt et ressuscite pour sauver les hommes. Il est le Dieu rédempteur de l’humanité ; il montera au ciel à la droite de son père, le grand Dieu Ra. Il est le fils de Dieu ».

Le Christ


La connaissance de la langue pharaonique par Cheikh Anta Diop lui permet d’affirmer que le mot Christ, lui-même, est d’origine égyptienne :

« Le terme Christ ne serait pas une racine indo-européenne. Il viendrait de l’expression égyptienne pharaonique «Kher Sesheta » ; «Celui qui veille sur les mystères », et qui était appliqué aux divinités Osiris, Anubis, etc. Il a été appliqué à Jésus au 4ème siècle après contamination religieuse »[16].

Pour Cheikh Anta Diop, la figure du Christ est incontestablement un héritage de l’Egypte ancienne : « Les religions monothéistes actuelles dérivent de la religion égyptienne en particulier la figure du Christ qui est identifiable point par point à celle d’Osiris »[17].

TRAORÉ ADAMA
EXTRAIT DE
CHEIKH ANTA DIOP ET L’HISTOIRE DE LA RELIGION AFRICAINE : LES SOURCES COSMO- THÉOLOGIQUES PHILOSOPHIQUES AFRICAINES DES RELIGIONS RÉVÉLÉES
Dimanche 3 Janvier 2021
La Dépêche d'Abidjan



Espace Kamite
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2021 | 336 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 24/03/2021 | 445 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 17/03/2021 | 751 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 05/03/2021 | 519 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/03/2021 | 420 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/03/2021 | 520 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 19/02/2021 | 1209 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 16/02/2021 | 1543 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 16/02/2021 | 1520 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 15/02/2021 | 1274 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 09/02/2021 | 1680 vues
00000  (0 vote)