Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

VEILLÉE DE PRIÈRE ET DE TÉMOIGNAGE: TOGOLAIS ET EXILÉS IVOIRIENS PLEURENT GNAN RAYMOND


De nombreux Togolais avec leur tête le Premier Ministre Joseph Koffi koffigoh ainsi que les exilés ivoiriens du Togo, Bénin et Ghana ont organisé le vendredi 16 décembre 2011 à Lomé au Togo une émouvante veillée de 18 H à 22 H en mémoire de Gnan Raymond, Maire de Facobly, exilé politique de Ouattara décédé dans sa 51ème année , à la suite d'un arrêt cardiaque au CHU- campus de Lomé.
L'émotion était grande et personne n'a pu retenir ses larmes aux passages des différents intervenants à la veillée de prière et de témoignages organisée en mémoire de Gnan Raymond . Bien avant les témoignages, les chrétiens catholiques, dans le registre habituel ont longuement prié le seigneur pour accueillir dans sa félicité céleste son fils prodige Raymond qu'il a appelé à lui . S ' appuyant sur les passages bibliques tirés des Psaumes 121 et 23 ainsi que Apocalypse 21 et Essaie 56 , ils ont déclaré que le règne de dieu est celui du droit et de la justice. Les hommes n'étant pas créés en série , il faut nécessairement admettre les uns et les autres avec leurs différences.

La veillée, organisée au quartier Krikamé de Lomé s'est tenue précisément devant le siège de la société Sibagec-Togo, filiale de Sibagec-CI que Gnan, son PDG ,venait fraichement de mettre sur pied dans la capitale du Togo .Les participants à la veillée étaient essentiellement composés de camarades, parents et amis ivoiriens et Togolais. Les Togolais étaient pour la plupart des amis hommes d'affaires et du Premier Ministre Joseph Koffi koffigoh et son épouse, amis personnels de Gnan. Les ivoiriens venus du Ghana et du Bénin , tous des exilÈs politiques ont rejoint leurs frères exilÈs du Togo et des ivoiriens fonctionnaires internationaux .On a pu dénombrer à la cérémonie huit anciens ministres et cinq Députés ivoiriens, l'ancien Ministre Togolais de la communication, des directeurs généraux, journalistes et des membres de la galaxie patriotique .La famille de Gnan à la cérémonie était conduite par le magistrat Poté , juge à la CDEAO au Nigeria.
Ouvrant la série des hommages, le Ministre d'État Moise Lida Kouassi a , au nom des exilés du Togo ,expliqué les circonstances de la tragique disparition de Gnan Raymond, créateur de richesses, homme politique de conviction, fidèle de Laurent Gbagbo dont il était le directeur de campagne à Facobly. Devant la férocité de la destruction de ses biens, de son entreprise et de sa vie qui était mise à prix, Gnan s'est réfugié au Togo, ne reconnaissant plus dans son pays, les valeurs qui avaient fondé son engagement politique. Pour Lida ,Gnan a tirÈ sa révérence comme un indigné .
Intervenant au nom des cadres WÍ, le Ministre Emile Guiriéoulou dans une adresse pathétique qui, tout comme le témoignage de Lida, a arraché des larmes à l'assistance.Il a rappelé l'engagement constant de Gnan dans tous les combats au sein de la coordination des élus de l'ouest avant de déclarer en substance ceci:"Gnan nous quitte et nous devance pour porter le message de la tragédie du peuple wè à nos ancêtres. Nous souffrons parce que notre région est riche et très convoitée. On nous tue pour nous faire disparaitre afin d'occuper nos terres.ª
Le représentant des ivoiriens fonctionnaires internationaux à Lomé, et l'homme d'affaires Togolais Dogbatsé Winny ont respectivement loué le sens inné des affaires de Gnan . En quelque mois de présence à Lomé, Gnan a mis sur pied la filiale de la société ivoirienne de construction SIBAGEC et décroché déjà des marchés importants. Il était en plein montage financier avec les banques Togolaises. "Je ne savais pas qu'en fuyant la mort, Gnan allait trouver la mort chez moi" s'est quasiment effondré en pleurs Dogbatsè .Un autre Togolais du nom de Donner Yanda , par amitié avait gratuitement offert une résidence cossue à Gnan dès son arrivée à Lomé.
Le Ministre Léon Emanuel Monet, au nom du Dr Assoa Adou ,coordonateur du FPI en exil a magnifié l'engagement politique du camarade Gnan qui quitte la terre des hommes au milieu de deux évènements importants intervenus en Côte d' Ivoire .La honteuse déportation de Laurent Gbagbo et les élections législatives 2011 qui consacrent selon Monnet ,par la faiblesse du taux de participation ,le 3ème tour des présidentielles ivoiriennes de 2010.
Le Premier Ministre Joseph Koffi Koffigoh a clôturé la série des interventions par une adresse à la fois profonde, grave et poétique à son ami Gnan. Il a relaté avec forces anecdotes, les circonstances de sa rencontre avec Gnan en 2005 lors des obsèques de feu Koudou Paul, père du Président Laurent Gbagbo .Il a expliqué la mort de Gnan qui est intervenue presque dans ses bras à la suite d'un AVC suivi d'un arrêt cardiaque. Le PM a conclu son adresse en ces termes: "Raymond est parti là où il n' y a plus de rebelles, d'hélicoptères larguant des bombes, de kalachnikov crachant le feu de la mort, des obus crachant le feu de la haine et de la cupidité, Raymond est parti là où tout n' est qu'amour harmonie et beauté."
Une cotisation de 1600000 F CFA a été levée et remise à la famille en guise de contribution au rapatriement sur Abidjan du corps de Gnan Raymond qui a eu lieu par avion le samedi 17 décembre 2011.

Correspondance particulière de Yves komenan à Lomé
Lundi 19 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par TEHE le 21/12/2011 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh oui, nous sommes peiné mais que voulez-vous ? A 55 ans, issue de la région de GNAN, je peux que pleurer et dire ceci : QUE SON AME REPOSE EN PAIX

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2651 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2307 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2105 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1037 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


ENREGISTREMENT DE DJASSA FM À PARIS - AVEC LES CRÉATEURS DU COUPER, DÉCALER https://t.co/6qeVTZzbiY https://t.co/26sjbQD55d

Facebook

Partager ce site