Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Utilisation d’œuvre de l’esprit / Poignon, artiste-chanteur : ‘’J’irai présenter mes excuses à A’Salfo’’


Utilisation d’œuvre de l’esprit / Poignon, artiste-chanteur : ‘’J’irai présenter mes excuses à A’Salfo’’
Le département du contentieux et de la lutte contre la piraterie au Burida (Bureau ivoirien du droit d’auteur), dirigé par Kouadio Jean Claude a reçu, hier jeudi 25 juillet 2013, l’artiste-chanteur Poignon pour faire la lumière sur ce qu’il en est de l’utilisation de son titre ‘’Kappa’’, exploité par Magic System.
Les informations ont livré que Magic System a pris soin de déclarer Poignon au Burida au titre d’auteur-compositeur. Face à cette réalité, Poignon admet : «Je suis déclaré au Burida par Magic System pour la chanson Kappa. J’ai vu mon nom. Je me plains parce que ce que je perçois est insuffisant». Pour celui qui a chanté Zomamazo en 1991, Magic System aurait dû le rencontrer auparavant. Face à cette situation qui a pris de l’ampleur car repris par la presse, Poignon demande que les «journalistes mettent balle à terre». Son aveu : «Il n’y a pas d’histoire entre A’Salfo et moi. Quand Magic System a repris ma chanson, c’est mon image qui s’est vu redorée, c’est un honneur. Mais, il fallait qu’ils viennent me voir ! Il n’y a pas d’histoires entre A’Salfo et moi. Il n’y a pas d’histoires entre les zougloumen de Côte d’Ivoire». Si selon le dicton zouglou « ça réussit toujours», Poignon voudrait que «cela se règle en famille». «A’Salfo est un jeune frère et il le reste. Il n’y a pas de mésentente, c’était juste une incompréhension. J’irai vers eux pour présenter mes excuses», a rassuré Poignon qui envisage une rencontre avec le groupe Magic System, dès leur retour d’Europe. La lecture qu’il fait de la gestion des droits d’auteurs au Burida, c’est «qu’il y a du travail qui est en train d’être fait».

Koné Saydoo
In L'Intelligent d'Abidjan
Samedi 27 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez


1.Posté par Bléhiri Serge Alex le 28/07/2013 03:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sage attitude, mais il faut quad même qu'il soit déclaré à la Sacem et qu'on lui verse les arrièrés de droits depuis la déclaration de l'oeuvre jusqu'à ce jour

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 20/01/2020 | 1273 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/11/2017 | 13148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 2886 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 4209 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 5868 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 2762 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 1791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire