Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Un ivoirien tué en marge de l’évacuation de squats à Tanger


Un ivoirien tué en marge de l’évacuation de squats à Tanger
Un ressortissant ivoirien a trouvé la mort mercredi en marge de l’opération d’évacuation de subsahariens qui occupent illégalement des appartements à Tanger.

Grièvement blessé à Tanger suite à une agression à l'aide d'un objet tranchant, le ressortissant ivoirien (28 ans) a succombé à ses blessures après son transfert à l'hôpital provincial, selon les autorités locales.

Lors de l'opération d'évacuation des émigrés subsahariens qui occupaient illégalement des appartements au quartier Al Irfane à Tanger, un immigré d'origine subsaharienne s'est présenté auprès des autorités locales pour les informer qu'une personne a été grièvement blessée dans la cour d'un immeuble situé loin des lieux de l'intervention, soulignent les mêmes sources.

Une fois sur les lieux, les autorités locales ont procédé à l'évacuation d'un immigré grièvement blessé à l'aide d'un objet tranchant vers l'hôpital provincial de Tanger où il a rendu l'âme, précise-t-on.

Une enquête a été ouverte sur cette affaire et il a été procédé à l'audition de la personne ayant avisé les autorités ainsi que des témoins sous la supervision du parquet général compétent,

Quelque 85 appartements occupés illégalement par près de 400 migrants originaires d'Afrique subsaharienne au quartier Al Irfane à Tanger, ont été évacués dans des conditions normales lors d'une opération lancée tôt mercredi.

Selon le ministère de l'Intérieur, la perquisition des appartements évacués a permis la saisie de canots pneumatiques, de moteurs et des rames utilisés dans les opérations d'émigration clandestine vers l'autre rive de la Méditerranée, ajoute un communiqué du ministère.

Les migrants avaient été auparavant sommés, par les autorités locales de la wilaya de Tanger, d'évacuer les appartements qu'ils occupaient illégalement.

A noter que le quartier populaire El Irfane connait régulièrement des tensions et des échauffourées entre les habitants et les clandestins africains accusés de squatter des appartements vides, et de contribuer au climat d'insécurité qui règne dans ce quartier chaud de la périphérie.

Confronté à un afflux migratoire, le Maroc a entrepris l'an dernier une opération de régularisation d'environ 20.000 migrants sur les quelque 30.000 qui se trouveraient sur son sol.

APA
Jeudi 2 Juillet 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1211 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2479 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3122 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire