Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Un incident éclate à cause de l’affaire Joël N’Guessan


Me Alain Bokola, avocat de la partie civile, hier, devant la Cour d’assises, demande à Mme Simone Gbagbo : «Est-ce que vous connaissez le capitaine Séka Yapo Anselme ?» Mme Gbagbo : «Oui, c’est mon aide camp». Me Bokola : «Comment avez-vous pu garder quelqu’un qui a été déclaré coupable de l’assassinat de Mme Rose Doudou Guei et de l’assassinat des gardes du corps de M. Joël N’Guessan comme votre aide de camp ?» Les avocats de Mme Gbagbo s’interposent parce que, disent-ils, elle n’a pas connaissance du dossier. Le juge rétorque qu’elle doit répondre pour éclairer leur lanterne. Après des échanges houleux, Mme Gbagbo prend la parole.
«Pour Mme Guei, je ne sais rien, j’étais en Italie avec mon mari, mais je vais parler de Joël N’Guessan. C’est mon gendre (Ndrl, Stéphane Kipré, époux de la fille de Mme Gbagbo) qui était entre les mains du Commando invisible qui m’a demandé d’aller le chercher. J’ai donc demandé au commandant Séka, qui est commandant et non capitaine, de prendre un petit cortège de véhicules blindés pour aller le chercher. Ils revenaient quand ils ont vu Joël N’Guessan en difficulté. C’est sur insistance de mon gendre qui est le neveu de N’Guessan puisque sa mère est son frère, que le cortège s’est arrêté pour le secourir. Ils l’ont pris et ils sont allés à la résidence. Et là, on lui a dit qu’on allait le déposer dans le lieu de son choix. Il a dit qu’il voulait allez chez Banny, juste à côté de la résidence. Mais ce monsieur est un menteur. Tout le monde le connait dans la famille comme un menteur. Pour ça, personne ne l’aime dans la famille (…) Il dit qu’il est arrivé à la résidence le t-shirt en sang. C’est faux. Il a fait ces fausses déclarations à la demande. D’ailleurs, c’est consigné dans son dossier. Quant à comment ses gardes du corps ont été tués, je n’en sais rien. Mais ce n’est pas mon aide de camp. Toute cette affaire est le fruit du mensonge de Joël n’Guessan», a clarifié Mme Gbagbo qui en avait gros sur le cœur au regard de la quantité de mensonges qui sortent depuis toujours, de la bouche de Joël N’Guessan.

In Notre Voie
Mercredi 8 Juin 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1252 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire