Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Un fidèle ivre, vomit en pleine mosquée


Akpi J. Abdoulaye, dit « Ablo », a fait honte à la communauté musulmane de Gagnoa dont il est issu. Lui qui, ivre, a carrément vomi à la mosquée. Les faits ont eu lieu récemment. A en croire les renseignements, bien que fidèle musulman, Abdoulaye n'en demeure pas moins un disciple de Bacchus, le Dieu de l'alcool. Le jour des faits, l'homme, dit-on, part ingurgiter une bonne quantité d'alcool. Notamment, du « koutoukou », considéré comme du mauvais alcool. Et bien que « pinté », selon nos sources, il se rend à la mosquée. Pourtant, avec son état, il aurait dû avoir la sagesse de rentrer tranquillement à son domicile. Installé parmi les nombreux autres fidèles, l'homme debout, se met à dire des prières. Mais subitement, ne tenant pas sur ses jambes, Abdoulaye s'écroule sur sa natte et se met à vomir. L'on pense qu'il est malade. Que non ! La puanteur qui se dégage achève de faire comprendre aux autres fidèles qu'il est imbibé d'une bonne dose d'alcool. Il est sorti de la mosquée et embarqué dans un véhicule qui le conduit à son domicile. Après son départ, ses coreligionnaires sont partagés entre des sentiments d'indignation et de moquerie.

Akoto G. in L'Inter
( A Gagnoa)


Samedi 3 Septembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société