Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Un commerçant assassiné dans des toilettes publiques


Mamadine Mama, ressortissant nigérien de 55 ans, commerçant, est passé, de façon tragique, de vie à trépas. Le vendredi 8 juin 2012, à Treichville, il a été tué par un inconnu. Cela, dans des circonstances bien curieuses.
En effet, avancent des témoignages, il est environ 11h lorsque, Mamadine Mama, qui exerce son activité commerciale dans la commune de Treichville, éprouve l’envie de se soulager d’un besoin naturel pressant. Et comme il le fait sans doute d’habitude, il fonce dans les toilettes publiques situées non loin de là, à l’avenue 17, Rue 29. Nos sources indiquent qu'il est suivi tout de suite par un inconnu. Et, sans que personne n’y comprenne vraiment grand-chose, le quidam se jette sur le commerçant. Et, usant d’un objet contondant, il le frappe à plusieurs reprises. Le malheureux qui n’apporte aucune réplique efficiente à son adversaire, s’écroule. Au sol, Mamadine reste inerte. Des personnes qui accourent pour comprendre ce qui se passe, sont menacées de mort à l’aide d’une arme à feu par l’agresseur. Alors, personne n’ose le contrarier. La foule s’écarte et le criminel va s’engouffrer tranquillement dans un taxi-compteur qui démarre aussitôt. Le pauvre commerçant est aussitôt évacué par des compatriotes dans une clinique. Hélas, le décès de Mamadine Mama y est constaté. La police, informée, a ouvert une enquête pour neutraliser le tueur et comprendre le crime. Pour l’heure, dans l’entourage de la victime, on s’interroge sur cette affaire qui semble épouser les contours d’un règlement de comptes.


MADELEINE TANOU in Soir Info
Samedi 16 Juin 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société