Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Tueries de Gagnoa / Ange Kessi : ‘’C’est par courtoisie pour Djédjé Mady que j’ai voulu l’entendre moi-même mais il a peur’’

Appelé à être entendu par le commissaire du gouvernement Ange Kessi le mardi 20 avril pour témoigner sur les tueries qui ont lieu à Gagnoa, le président du directoire du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Alphonse Djédjé Mady n’a pas répondu à l’appel. Face à cette situation, le procureur du tribunal militaire a décidé de confier le dossier à la gendarmerie.


Photo : DR
Photo : DR
L’audition du président du directoire du Rhdp le professeur Djédjé Mady par le commissaire du gouvernement dans le cadre des enquêtes sur les morts survenus à Gagnoa suite à la marche de l’opposition n’a pas eu lieu le mardi 20 avril comme initialement prévu. Ange Kessi a, dans une conférence de presse, indiqué avoir reçu un courrier des avocats du secrétaire général du pdci le 15 avril dernier. Dans cette lettre, toute en reconnaissant la compétence du tribunal militaire à entendre Djédjé Mady, les avocats ont évoqué que ‘‘la situation exceptionnelle dans laquelle se trouve le pays, les fréquentes violations des droits de l’homme, des textes, des abus de pouvoir, l’impunité généralisée nous amènent à être prudent’’. En un mot, aux dires d’Ange Kessi, le président du directoire du Rhdp a eu peur de comparaitre devant les enquêteurs qui ont selon lui déjà entendu près de 135 personnes dont le préfet de région de Gagnoa. Face à cette situation, le commissaire du gouvernement a décidé de confier le dossier à un juge d’instruction militaire. « J’ai remis l’affaire aux gendarmes. Djédjé Mady sera entendu à tous les coups. Je vais le traiter maintenant comme un citoyen normal. La gendarmerie va lui envoyer une convocation pour l’entendre. Et s’il ne vient pas, la loi va s’appliquer dans le code de procédure. (…) Quand le juge d’instruction invite un témoin et que celui ne vient pas, il saisit la force publique », a souligné Ange Kessi . Pour le commissaire du gouvernement, la plus grande compassion que le directeur de campagne du candidat Henri Konan Bédié pouvait exprimer aux victimes et à leurs familles était de se faire auditionner. Cela permettrait également d’identifier les éléments des Forces de défense et de sécurité (…) qui ont commis ces meurtres. « Dès demain, la gendarmerie (Aujourd’hui mercredi 21 avril : Ndlr) va lui envoyer une convocation normale. S’il ne vient pas, on va aviser », a-t-il laissé entendre. Il a précisé que c’est en principe le procureur de Gagnoa qui devait s’occuper du dossier. « C’est par courtoisie et par respect pour Djédjé Mady que j’ai voulu moi-même l’entendre », a signifié le procureur de la République près du tribunal militaire. Tout en martelant que « Djédjé Mady n’est pas poursuivi ».
Touré Abdoulaye

Le RHDP formel :
‘’C’est une cabale, Djédjé Mady ne se rendra pas à la convocation’’


Les membres du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) étaient face à la presse le mardi 20 avril 2010, à la maison du PDCI à Cocody. Par la voix du Pr Alassane Salif N’diaye, secrétaire général de l’UDPCI, le RHDP a donné sa position sur la convocation du président du directoire, le Pr Alphonse Djédjé Mady, par le commissaire du gouvernement, Ange Kessy.

LES FAITS
En date du 30 mars 2010, le Commissaire du gouvernement près du tribunal militaire, Ange Kessy, a adressé une « invitation à comparaître au Pr Alphonse Djédjé Mady, porte parole du RHDP, dans le cadre « des poursuites dirigées contre des personnes présumées appartenir aux Forces Armées» et qui seraient impliquées dans les tueries perpétrées à Gagnoa.

OBSERVATIONS
Nous notons que la lettre de convocation a été déposée par une personne anonyme au secrétariat du PDCI-RDA à Cocody, sans cahier de transmission ni accusé de réception, ce qui s'apparente à une opération clandestine. Le Pr Djédjé Mady, étant un civil, il ne peut être poursuivi par un tribunal militaire qui en droit, ne s'occupe que des affaires des militaires. Le Pr Djédjé Mady étant ancien ministre, il ne peut être poursuivi par les institutions judiciaires ordinaires. Le Pr Djédjé Mady ne peut pas être convoqué intuitu personae, parce que c'est l'ensemble du directoire du RHDP qui assume la déclaration. Le Pr Djédjé Mady ne peut pas être convoqué intuitu personae, parce qu'il a agi en tant que porte parole du Rassemblement des houphouëtiste pour la démocratie et la paix, qui regroupe des partis politiques régulièrement constitués, conformément à la loi fondamentale de la Côte d'Ivoire, c'est-à-dire la Constitution à savoir: le PDCI-RDA, le RDR, l'UDPCI, le MFA. Tous les Ivoiriens se souviennent, que M. Affi N'Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), avait invité ses militants à s'opposer par tous les moyens aux audiences foraines en 2006; il en est résulté de nombreux morts notamment à Divo et à Grand-Bassam et le sieur Ange Kessy n'a toujours pas réagi sur cette affaire. Les 24, 25, 26 mars 2004, le Plateau fut décrété zone rouge, interdite et que toute personne qui s'y aventurerait serait traitée en ennemi de la République et abattue sans sommation. Le RHDP a décompté 512 morts, tous sauvagement abattus à leur domicile par des éléments de Forces de défense et de sécurité. On attend toujours d'Ange Kessy, les résultats de ses enquêtes sur ce massacre d'Ivoiriens aux mains nues qui voulaient seulement exercer un droit reconnu par la Constitution, celui de manifester. Par rapport à la période indiquée par le sieur Ange Kessy, il y a également eu des morts d'Ivoiriens à Abobo, à Divo, Daloa. Pourquoi Ange Kessy se préoccupe-t-il seulement dans sa convocation de Gagnoa? Est ce parce que c'est la région d'origine du Chef de l'Etat? Ou est-ce parce que le représentant spécial du secrétaire général de l'Onu s'y est rendu? Ou est-ce parce que le RHDP a saisi la Cour pénale internationale (CPI) sur ces nouveaux massacres? Les Ivoiriens, où qu'ils soient, d'où qu'ils viennent, ne méritent-ils tous pas le même traitement? Faut-il noter que cette convocation fait suite aux déclarations du Chef d'Etat Major, le Général Mangou, déclarations par lesquelles il accusait le Pr Djédjé Mady d'avoir appelé à une insurrection et qu'il devra s'apprêter à répondre de ses actes.

POSITION DU RHDP
De ce qui précède, il nous apparaît clairement que cette affaire est une affaire politique, montée de toutes pièces. C'est une cabale tendant à intimider et à affaiblir le Directoire du RHDP alors que l'essentiel, c'est-à-dire les élections que les Ivoiriens attendent impatiemment, passe sous silence. C'est le lieu de dénoncer une fois encore, l'irruption des militaires dans le débat politique. Notre pays est familier sous le pouvoir de la Refondation, des fréquentes violations des droits de l'homme, des textes, des abus de pouvoir, de l'impunité généralisée, toutes choses qui montrent que nous sommes désormais dans un régime de dictature. La convocation du Pr Djédjé Mady par le sieur Ange Kessy en est une illustration supplémentaire. En conséquence, le RHDP décide que le Pr Alphonse Djédjé Mady, Président du Directoire du RHDP, ne se rendra pas à la convocation d'Ange Kessy.
Le Directoire du RHDP, demande à ses militants de rester mobilisés et prêts à toute éventualité, car, trop c'est trop!

Fait à Abidjan, le 20 avril 2010

Mercredi 21 Avril 2010
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Opinion | Actualité | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1085 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2408 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1466 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1607 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3044 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire