Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Terreur à Yopougon-Gesco : Des braquages chaque nuit


Dame K. Yvonne n’en revient pas. Seulement en une nuit, elle a vu le fruit de plusieurs années de travail emporté par des bandits lourdement armés. Habitante du quartier de Gesco, elle a reçu tard la nuit, la visite de plusieurs personnes en tenues de combats qui ont tout emporté de chez elle et les voisins. «Ils sont venus vers 2h du matin. Ils ont fait du porte à porte. Ils n’ont rien laissé chez nous. Tout a été emporté. Ils opéraient sans se gêner». confie-t-elle, les larmes aux yeux. Son voisin qui a reçu aussi la visite de ces malfrats ne dit pas autre chose. «Ce qui est étonnant c’est qu’ils sont à bord de plusieurs 4X4 et des Pick-up pour opérer». L’inquiétude est grande dans ce secteur, étant donné que les braquages sont devenus récurrents. Du moins ce sont des faits désormais quotidiens qui se passent chaque nuit. «En une seule nuit, il y a eu 15 foyers braqués. C’est énorme. Ce qui fait peur, c’est qu’ils viennent braquer avec des armes lourdes. On ne sait pas à qui se plaindre, car lorsque nous sommes allés voir les chefs des Frci, ils nous ont demandé si on connaît l’identité de nos agresseurs. Ça voulait tout dire pour nous», lâche une victime.

KS
Mercredi 6 Juillet 2011
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société