Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Tanda, Kounfao, Bondoukou : Un prisonnier fait des vagues dans la région du Gontougo

Injustice, arrestation et détention arbitraire, puis abus d’autorité. Ce sont les maître-mots que le porte-parole des administrés du conseil général de Tanda a tenu à dénoncer. C’était au cours d’une conférence de presse, hier jeudi à la salle de conférence de la cathédrale Saint-Paul du plateau. Selon le conférencier, si rien n’est fait pour établir la justice causée par l’incarcération injustifiée d’un fils de la région consécutif à l’abus d’autorité d’un membre du gouvernement, le Gontougo risque de basculer dans un cycle de mécontentement entre les populations au grand dam du processus de réconciliation en cour. In extenso l’exposé liminaire du conférencier.




Mesdames et messieurs,

Je voudrais vous remercier d’avoir répondu à notre invitation. L’objet de celle-ci est simple et sans équivoque. Il s’agit pour nous de lever une vive protestation contre l’arrestation injustifiée le mercredi 26 décembre 2012 à Tanda du jeune KINDO Comoé Yao César suivie de son transfèrement et de son incarcération le vendredi 28 décembre 2012 à la Prison Civile de Bondoukou. Son arrestation a été orchestrée par les responsables du Conseil Général de Tanda et son déferrement à Bondoukou a été commandité par le ministre Adjoumani Kouassi Kobenan. Il est accusé d’avoir fait des copies de certaines factures de fournisseurs qui venaient d’arriver au service courrier où ce dernier travaille depuis décembre 2011 après qu’il ait été muté du service de la comptabilité en qualité de comptable-adjoint. On le soupçonne de livrer des preuves et des pièces à conviction aux adversaires et ennemis du Conseil général.
Selon toute vraisemblance, Kindo subit une cabale. En effet, en décembre 2011, un tract intitulé « Les frasques d’un mégalomane, bricoleur en gestion, voleur en réalité » avait circulé dans toute la région du Gontougo sans que les responsables du Conseil Général de Tanda ne puissent porter une contradiction aux graves allégations que ce tract contenait. Il y était fait mention d’un détournement global d’environ de 2 milliards 3 cent millions de francs CFA. En dépit des nombreux recours qui s’offraient à eux pour réagir, rien n’a été fait. Cette absence de réaction de leur part, ne saurait être interprétée autrement qu’une absence de preuves contradictoires sur les faits de gestion mis en cause.
Mieux, le 20 février 2012, le quotidien Notre Voie publiait dans ses colonnes une enquête dont le titre suivant barrait sa une: « Détournement au Conseil Général de Tanda/ Adjoumani au cœur d’un scandale financier ». Il est signé de Monsieur Guillaume T. GBATO aux pages 2 et 3 dudit quotidien. Les mêmes allégations de détournement y sont mentionnées avec des références très claires sur les marchés (fictifs ou réels ?), les entrepreneurs de complaisance et des violations indéniables des règles élémentaires sur la gestion des structures publiques décentralisées.
En notre connaissance, cet article de journal n’a jamais fait l’objet d’une sanction des organes de contrôle et de surveillance des professionnels de la presse ivoirienne pas plus que le ministre Adjoumani Kobenan n’a signifié aux juridictions compétentes sa volonté de poursuivre ledit quotidien.
Mais depuis cette date, les responsables du Conseil Général de Tanda, à défaut d’avoir trouvé les véritables coupables de la fuite des informations, ont mis leur dévolu sur Kindo. Après l’avoir dégradé de son poste de comptable-adjoint, il a été muté au service courrier. A présent, il lui est reproché d’avoir fait des copies de courriers qui sont arrivés régulièrement dans son service, et qu’il destinait aux différents responsables des courriers réceptionnés. Soulignons que ces copies ont été faites au sein même du conseil, à une heure normale de travail et pas en dehors. C’est donc son travail habituel d’agent du service courrier qui est entre autre tâche de recevoir des correspondances, d’en faire des copies, de distribuer ces copies aux responsables des services concernés et d’archiver ces correspondances.
Vous comprendrez, mesdames et messieurs, que c’est sur la base de simples soupçons, de prétendues accointances du jeune Kindo avec des personnes qui seraient des adversaires politiques de Monsieur Kobenan Adjoumani qu’il a été arrêté et péremptoirement jeté en prison sans autre forme de procès ni d’ailleurs les procédures qui sont prescriptibles en matière de faute administrative si tant est que Kindo en a commise.
C’est une cabale injustifiée et injustifiable par ailleurs, un abus d’autorité que je dénonce vigoureusement. Je demande la libération immédiate et sans délai du jeune KINDO Comoé Yao César. J’en appelle aux autorités compétentes de ce pays qui renait petit à petit des violations massives des droits de la personne humaine à agir au risque de replonger notre pays dans un autre cycle d’injustices et de manies qui fâchent nos concitoyens.

Je vous remercie

NB : Conférence prononcée par KOABENA Konien Bernard au nom des Administrés du Conseil Général de Tanda


In Le Democrate
Vendredi 4 Janvier 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3549 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3988 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5274 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire