Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER

CÔTE D'IVOIRE : ÉLECTION PRESIDENTIELLE 2020: SIMONE EHIVET GBAGBO : "NOTRE PAYS SE RETROUVE CE SOIR DANS UNE SITUATION DE VACANCE DU POUVOIR PRÉSIDENTIEL." Exclusif - Laurent Gbagbo à TV5MONDE : "Ce qui nous attend, c'est la catastrophe" Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales et la montée de tensions intercommunautaires : «Les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré et post-électorale de 2010 ne doivent pas se Côte d’Ivoire - Désobéissance civile : « Tidjane Thiam rejoint l'opposition » (Affi N’guessan) Côte d’Ivoire - Evènements de Dabou : Le ministre Emmanuel Essis aux côtés des familles éplorées et des blessés Le respect de la Constitution ivoirienne est aussi important que la compassion de l’Église pour les homosexuels Côte d’Ivoire - Gnamien Konan à Ouattara : « Le temps presse, et c’est vous qui détenez le bouton de l’affrontement général » Trente ans après l'avènement du Zouglou, Axel Illary, le journaliste et documentariste est parti caméra au poing pour raconter sa véritable histoire. Côte d’Ivoire - Affi N’guessan : « Nous réclamons l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par Ouattara et ses milices » Côte d’Ivoire - Aboisso : Pose de la première pierre du lycée professionnel d’Adaou







TÉMOIGNAGE - "La foi et la conviction sont les seules énergies qui permettent à l'homme qui se bat de vaincre toutes sortes d'obstacles."


TÉMOIGNAGE - "La foi et la conviction sont les seules énergies qui permettent à l'homme qui se bat de vaincre toutes sortes d'obstacles."
En 1992, à l'époque où le Premier ministre du pays était Alassane Dramane Ouattara, alors Secrétaire général de la section Fpi d'Adzopé, j'avais été arrêté et emprisonné avec trois autres de mes camarades du bureau du parti ainsi que mon fils de 10 ans suite aux douloureux événements du 18 février. J'étais encore en prison, quand je reçus deux affectations en tant qu'enseignant d'histoire et géographie au lycée moderne d'Adzopé : une à MINIGNAN et l'autre à KORHOGO. Finalement c'est à Korhogo que je fus affecté à ma sortie de prison. Ces villes du Nord ont toujours été pour le pouvoir PDCI et aujourd'hui pour le RDR des goulags pour punir les fonctionnaires indésirables par le régime. Mais à Korhogo, le Pdci regrettera de m'y avoir affecté. En effet, je profitai de ma présence en cette ville pour implanter aussi bien les bases du Fpi que celles de la Fesci et le syndicat des planteurs (Synagci) comme celles de la Coopagci, la coopérative des agriculteurs de Côte d’Ivoire créée par le Fpi. J'encadrai les producteurs de coton et avec l'appui et la bénédiction du doyen COULIBALY MAMADOU MAPIECHON, porte-flambeau de la lutte contre le régime du Pdci après le départ de Lancine Gon Coulibaly du Fpi, j'organisai en janvier 1993, la plus grande grève du coton au Nord pour obtenir non seulement le relèvement du prix du coton à cette époque (80 f pour le premier choix et 60 f pour le second alors quil était vendu à 600f sur le marché international) mais que ce prix ne soit plus fixé d'autorité par le gouvernement depuis Abidjan mais après discussion avec les faîtières agricoles sur place à Korhogo. Le ministre Lambert Kouassi Konan de l'Agriculture se plia à cette exigence des planteurs en se rendant à Korhogo où une rencontre eut lieu entre lui et les producteurs du coton à l'Hôtel Mont Korhogo. Ce fut une grande victoire du monde paysan. A cette époque, ISSA DIAKITE était le préfet de région de Korhogo. Pour n'avoir pas réussi à briser cette grève, ce préfet sera cassé par le pouvoir Pdci de Bédié en 1994 et rétrogradé comme préfet de Sassandra. Et moi, le même pouvoir m'affecta début 1996 sans ménagement à Beoumi, un autre lieu de galère pour fonctionnaire insoumis.
Pour un vrai combattant pour la justice et pour la promotion humaine il n'y a pas de lieu qui puisse retenir son ardeur de lutte. Il est une bonne graine qui peut pousser sur des terres même les plus arides. Il suffit pour cela de savoir entretenir ses convictions et avoir foi en ce qu'on fait. La foi et la conviction, sont les seules énergies qui permettent à l'homme qui se bat de vaincre toutes sortes d'obstacles. Ces obstacles, je les ai vaincus.

Lazare KOFFI KOFFI.
Mercredi 21 Septembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Juillet 2020 - 20:07 La Turquie a-t-elle colonisé la Libye?

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3091 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2048 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5161 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 44064 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3426 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5603 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires