Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Système bancaire ivoirien : La confiance renaît progressivement


Photo : DR
Photo : DR
Le gouvernement Aké N’Gbo l’avait promis : le système bancaire ivoirien revient progressivement à la normale. Après la Bicici et la Sgbci, la Sib est en passe de redevenir opérationnelle. Ces réouvertures de banques procèdent de la détermination du gouvernement à préserver les emplois (de nombreux ivoiriens y travaillent), maintenir le financement de l’économie nationale, mais et surtout, montrer que la Côte d’Ivoire économique est debout malgré un environnement socio-politique très hostile. De sources bien introduites, ce n’est qu’une question de jours pour que tout le dispositif bancaire soit entièrement restauré : agences, système informatique, compensation informatisée, etc. Oui, malgré une baisse de l’activité économique, on ne peut pas dire que la Côte d’Ivoire est en déclin. Certes le pays a pris un coup après la décision du conseil des ministres de l’Uemoa de retirer la signature au Président de la République Laurent Gbagbo. Le pays a été atteint quand il a été mis devant le fait accompli de ne plus avoir accès au levier financier de la Bceao. Le pays est handicapé par les sanctions économiques de l’Union européenne. Mais la matière grise gouvernementale a réussi à surmonter et contrôler toutes ces difficultés. Le Premier ministre Aké N’Gbo et son équipe de technocrates continuent de travailler dans la discrétion, mais efficacement. La Côte d’Ivoire a été malade, aujourd’hui le pays est convalescent. Etre convalescent signifie qu’on est déjà sur la voie de la guérison, sur le bon chemin, que le plus dur est passé. Etre convalescent signifie qu’on dispose de quelques bonnes médications administrées par de sages thérapeutes. Et il y a des médications, il y a des thérapeutes au chevet de la Côte d’Ivoire. N’en déplaise à la sarabande des charlatans qui voulaient pratiquer la saignée sur un corps affaibli. A quoi justement reconnaît-on une nation vivante ? Une nation existe dans la mesure où elle a quelque chose à dire au monde, un message à délivrer. En répondant massivement à l’appel du ministère de l’Economie et des Finances dans le cadre des réouvertures des banques, les agents délivrent un message au monde entier : il faut tout simplement continuer à faire ce que nous faisons pour l’intérêt supérieur de la Nation. D’abord et avant tout refaire des Ivoiriens, refaire un patriotisme ivoirien. Ils montrent que les Ivoiriens, pour cela seul qu’ils le veulent, peuvent éviter tous les vieux débats et les querelles surannées, par exemple entre pouvoir et opposition, ou plus stupides encore, entre LMP et Rhdp. Ils montrent que ces guerres picrocholines ne servent à rien sinon qu’à faire reculer le pays, leur pays, leur patrie, leur raison de vivre. La Côte d’Ivoire ne peut pas mourir car subsiste une part de son identité, une part de sa souveraineté. Bientôt, les fonctionnaires et agents de l’Etat vont passer à la caisse. Le brouillon grandeur nature du mois dernier va certainement faire place à une amélioration dans le service. Il est peut-être utile de communiquer à l’avance sur cette opération : ces agents conservent-ils les positions du mois dernier ? Les agences de la Sgbci et de la Bicici qui ont ouvert seront-elles concernées ? L’opération est-elle permanente ou ponctuelle ? Qu’en est-il de ceux qui désirent recevoir leurs virements dans les banques qui ont ouvert ? La Côte d’Ivoire économique vit et vivra.

J-S Lia in Notre Voie
Mercredi 23 Mars 2011
La Dépêche d'Abidjan



Économie
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 30/04/2013 | 827 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site