Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Stratégie de lutte politique :Le FPI de Laurent Akoun s’approprie 6 résolutions


Six résolutions ont été adoptées le samedi 25 juillet 2015 par la haute direction du Front populaire ivoirien (Fpi) version Laurent Akoun, Secrétaire général délégué de cette branche du parti. Elles ont porté sur des fondamentaux et l’adoption de nouveaux textes, les objectifs politiques de 2015, la mobilisation des structures et des militants, le plan de communication et de relations publiques, le mécanisme opérationnel de prise en charge sociale des militants, et enfin la mobilisation et la gestion des ressources financières et du Patrimoine.
« Les dernières notes de nos travaux ont porté sur la lecture de ces six recommandations au Comité central. (…) 76,61% des membres de notre direction ont pris part à ces échanges. Quand un tel pourcentage est atteint par rapport au taux d’assiduité et surtout à ces échanges fructueux, nous ne pouvons qu’être satisfaits. Nous ne sommes pas dans la pensée unique où l’on exige 100% », s’est félicité Laurent Akoun au terme du séminaire qui s’est déroulé à la résidence privée de l’ex-président Laurent Gbagbo à la Riviera.
Ce premier séminaire dit « de validation et d’appropriation des objectifs 2015 » a été précédé par six communications prenant en compte des thèmes éponymes des résolutions adoptées. A travers ces communications, il ressort que certaines des résolutions s’expliquent par des dispositions pour permettre aux nouveaux militants d’adhérer au parti, la définition d’une stratégie pour boucler l’année 2015 et la mise en place de stratégies pour rendre le parti plus solide avec ses militants.
200 membres sur les 230 qui composent le Secrétariat général de cette branche du Fpi étaient attendus à ce séminaire. Et c’est sur ce quota que le pourcentage de 76,61% a été obtenu, après adoption des six résolutions.

Alex A
In L’intelligent d’Abidjan

Lundi 27 Juillet 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 27/07/2015 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Travaillez solidement, on vous suit, et en traîneau la CNC avec nous. Jamais de rupture avec CNC.

N'ayez pas peur d'Alassane Dramane Ouattara, comme il n'a aucun droit, il se sert de la structure de l'état pour se valoriser. Son mandat est fini !

A chaque bout de champ, c'est l'atteinte à la sûreté de l'Etat, Alassane Dramane Ouattara ne sait même pas ce que cela veut dire, comme sa fameuse transition dont il a sa définition personnelle. Et pourtant il a un projet de transition avec PDCI-RDA dont l’alternance en 2020

Transition = Alternance, pauvre burkinabè, l’homme qui confond tout dans son mensonge.

Je vais lui balancer le rôle et l'application d'atteinte à la sûreté de l'Etat sous peu, il fait honte leur burkinabè.

Vive FPI !

2.Posté par Wawayou le 27/07/2015 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je soutiens Laurent Akoun et Sangaré proGbagbo.

J'ai lu le rapport:: les camarades font du bon travail. Ils remplissent leur mission presque divine!

Je veux dire: 2015 c'est mort.. Soyez plus imaginatifs, plus inspirés... On s'en fout à la limite de ce qui va se passer en 2015 avec Ouatara Dramane. c'est la suite qui va compter...après 2015.

Gbagbo c'était ça! Quant il a travaillé pendant trente ans sur les libertés publique, la liberté de conscience. le problème c'était ça. Et les ivoiriens ont été sensibles. et ont compris et on porté Gbagbo au pouvoir. Gbagbo avait anticipé!

maintenant aujourd'hui c'est quoi le problème? Pour que les ivoiriens s'en sorte et que la Côte d'Ivoire aille de l'avent?

Il faut que la classe paysanne le moteur de notre économie soit enrichie par son travail de production de café cacao huile de palme hévéa etc...Il ne faut pas l’appauvrir par des taxes et des prélèvements énormes...

Il faut augmenter le prix d'achat garantie des matières premières aux paysans

E n même temps, il faut baisser les coûts des produits de consommation de première nécessité: eau, électricité, Gaz, Essence huile et riz ...

enfin il faut un budget sécurisé sans prendre des crédits ailleurs.

Il faut garantir les libertés publiques liberté de conscience. c'est à refaire!

Il faut travailler sur ces sujets et regarder l'avenir avec beaucoup d'espérance

La politique réserve bien d'agréables surprises par des retournements spectaculaires de situations.

Vous le savez.. Soyez donc prêts avec un de solides propositions. Gbagbo l'a fait. Il faut recommencer.
Préparez-vous à prendre le pouvoir pour la suite, avec la CNC si possible

Dieu vous garde.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1230 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1509 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1643 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3139 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire