Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Strasbourg - Mort de Naomi Musenga : le Samu pointé du doigt, une enquête ouverte

Le 29 décembre dernier, quand Naomi Musenga appelle le Samu pour de vives douleurs, son interlocutrice ne la prend pas au sérieux. La jeune femme parvient finalement à appeler SOS Médecins. Elle s'est éteinte peu après son arrivée à l'hôpital. L'enregistrement vient d'être publié, une enquête à été ouverte.


Strasbourg - Mort de Naomi Musenga : le Samu pointé du doigt, une enquête ouverte
Naomi Musenga avait 22ans. Elle aimait la mode et la musique et était maman d'une petite fille. Le 29 décembre dernier, seule dans son appartement de Strasbourg (Bas-Rhin), elle est prise de violente douleur et appelle le Samu. La conversation, atterrante, a été enregistrée. D'une voix très faible, la jeune femme appelle à l'aide et reçoit un accueil d'une violence inouïe. Voici la retranscription du début de l'appel :

- "Oui, allô !
- Allô... Aidez-moi, madame...
- Oui, qu'est-ce qui se passe?
- Aidez-moi...
- Bon, si vous ne me dites pas ce qu’il se passe, je raccroche…
- Madame, j’ai très mal...
- Oui ben, vous appelez un médecin, hein, d'accord ? Voilà, vous appelez SOS médecins.
- Je peux pas.
- Vous pouvez pas ? Ah non, vous pouvez appeler les pompiers, mais vous ne pouvez pas...
- Je vais mourir.
- Oui, vous allez mourir, certainement, un jour, comme tout le monde."

L'interlocutrice la renvoie finalement vers SOS Médecins, Naomi parvient à les appeler : on lui enverra le Samu.
Lire la suite

Mercredi 9 Mai 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1274 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 964 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire