Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Serigne Abdoulaye Ndiaye, marabout des "Lions" en 2008: "La Côte d’Ivoire battra le Sénégal si jamais…"

Les dirigeants du football sénégalais ont intérêt à rencontrer le marabout Serigne Abdoulaye Ndiaye qui en 2008 s’est senti trahi par les fédéraux et le ministère des Sports sous l’ère feu Dr Issa Mbaye Samb. Ce marabout que nous avons rencontré à Gokhou-Mbathie, un des sous-quartiers de la Langue de Barbarie à Saint Louis, a soutenu que si les nouvelles autorités ne réparent pas les préjudices causés par leurs prédécesseurs, les Lions seront battus lors des éliminatoires de la CAN 2013.


Serigne Abdoulaye Ndiaye, marabout des "Lions" en 2008: "La Côte d’Ivoire battra le Sénégal si jamais…"
Accompagné de ses petits-fils, Serigne Abdoulaye Ndiaye, canne à la main, a affirmé d’une voix tremblante : « je m’adresse au pays et aux dirigeants du football. Depuis 2008, j’ai un différend avec ceux qui gèrent ce football. En cette année là, ils sont venus vers moi pour des prières en vue de la qualification pour la Can au Ghana. A chaque match, ils ont sollicité mes prières. Pour gagner la coupe ils devaient me payer la somme de 10 millions. Mais je leur ai dit de me payer par match et s’il y a des sacrifices c’est à eux de s’en charger. Et finalement l’équipe s’est qualifiée à la CAN. A ma grande surprise l’équipe prend le vol pour la compétition à Tamalé (ville du Ghana) sans m’amener comme cela a été convenu aux préalables. Et ils m’ont laissé au Sénégal sans respecter leur parole. L’équipe est rentrée sans la coupe avec des disputes à ne plus finir dans la Tanière. Et depuis, l’équipe sombre dans des défaites. Et j’ose dire haut et fort qu’ils m’ont trahi et c’est à cause de cela que l’équipe cumule des déceptions. Tant que les dirigeants ne reviendront pas me voir l’équipe n’aura pas de victoires. Et pour le match contre la Côte d’Ivoire qui se profile à l’horizon, ils n’ont qu’à venir me voir, sinon ce sera la surprise générale. Les dirigeants qui m’avaient trahi ne sont plus à la tête de cette fédération ni au ministère, je le reconnais mais j’avertis les nouveaux que s’ils ne viennent pas vers moi, ils n’auront rien et je précise encore que sans moi cette équipe ne retrouvera pas son aura d’antan InchAllah. Ce qui me fait mal c’est que les dirigeants de 2008 m’ont trahi car ils ne m’ont pas amené à Tamalé. Je rappelle encore que si les nouveaux dirigeants ne viennent pas vers moi ils ne gagneront rien », conclut Serigne Abdoulaye Ndiaye.

In leral.net
Source: loffice.sn Alassane Sylla
Jeudi 19 Juillet 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2771 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2995 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3817 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3123 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6357 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5160 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire