Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Rumeurs sur la rafle générale de mardi : Les populations se terrent


Rumeurs sur la rafle générale de mardi : Les populations se terrent

Grosses frayeurs à Abidjan en ce début d’après-midi du mardi 11 Juin 2013. Plateau, centre des affaires de la capitale économique. Il est 16h. Des agents et des visiteurs des tours administratives descendent des ascenseurs et se ruent sur les taxis-compteurs, près de la Cathédrale Saint-Paul d’Abidjan. «Mon cher, il faut vite quitter les bureaux sinon tu vas avoir des problèmes avec cette rafle générale prévue ce soir. Il n’y a pas de fumée sans feu. On ne sait pas d’où peut venir le danger avec la présence des Djihadistes à Abidjan», lance une dame fonctionnaire du ministère des eaux et forêts, avant de s’engouffrer dans un taxi qui démarre en trombe en direction de Yopougon. Du côté de l’espace «La Sorbonne», les usagers cherchent, également, à quitter le Plateau. Des bousculades ont même lieu entre ces usagers et des vendeuses ambulantes qui «se cherchent aussi». 

Mais pourquoi cette peur-panique ? C’est que des sms ont circulé toute la journée de mardi : «Information urgente : à partir d’aujourd’hui jusqu’au 28 juin il y aura des rafles à partir de 22h. Que tu aies tes pièces ou pas, on te prend. C’est une rafle générale dans toutes les villes du pays. Les terroristes sont à nos portes ! Passe le message à ton voisin». Ainsi, craignant d’être des victimes collatérales desdites rafles, beaucoup d’Abidjanais sont rentrés chez eux plus tôt que prévu. A 20h, le carrefour de la Riviéra-Palmeraie, était presque désert. Les gbakas stationnés non loin des feux tricolores peinaient à se remplir. D’habitude grouillant de monde, le carrefour de la Riviéra 2 était clairsemé à 20h. Quelques vendeuses se dépêchaient de ranger leurs tables tandis que des apprentis-gbakas demandaient à leurs chauffeurs de retourner à Adjamé. «Tchê, je ne veux dormir pas dans les moustiques aujourd’hui. Chap, chap ! Avec les cinq môgô, allons-y», dit un apprenti-gbaka à son chauffeur. A vive allure, le gbaka regagne Adjamé en moins de 10mn. Les carrefours de l’école de police, du Chu et de la vie étaient vides de clients. De l’agence Cie d’Adjamé à Renault, de nombreux gbaka étaient immobilisées, attendant de reprendre service le lendemain. Dans les rues presque désertes, des passagers arrivaient à compte goutte à la station Texaco pour emprunter les derniers véhicules à destination de Yopougon. Dans la plus grande commune de Côte d’Ivoire, la plupart des maquis, ont fermé avant 22h. Les taxis-communaux aussi ont, en majorité, cessé de circuler.
Mais selon des sources policières, il n’y avait pas d’opération «coups de poings» mardi, à Abidjan et à l’intérieur du pays. Il y a donc eu plus de peur que de mal. Les policiers et les gendarmes vaquaient tranquillement à leurs occupations professionnelles hier matin.



Didier Kéi
In Notre Voie

Jeudi 13 Juin 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1195 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2212 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 968 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


La politique ivoirienne est sale En politique, comme dans toutes les compétitions (artistique, sportive…), on ne fa… https://t.co/7Xn2BXCRRO

Facebook

Partager ce site