Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Riviéra / Fusillade: deux morts et un blessé grave


Dans la nuit du mardi 7 février 2012, la pègre a été endeuillée à la Riviéra-Palmeraie. Deux de ses « dignes » fils sont tombés à la tâche. En effet, nos sources indiquent que, cette nuit-là, aux environs de 23h, des éléments de la Police criminelle (ex-Pj) patrouillent dans le quartier, aux rues déjà désertes, lorsqu'ils voient trois individus aux allures suspectes. Les policiers tentent de les approcher, dans le but de les soumettre à un contrôle d'identité. Et, si besoin, les fouiller au corps. Mais les trois hommes, qui semblent sans doute se reprocher des choses, accélèrent plutôt leur allure. Puis, ils s'engagent sur une voie non bitumée et surtout mal éclairée. Les éléments de la Police criminelle ne démordent pas. Ils les suivent, avant de lancer la sommation. « Halte police! ». Les quidams, qui démontrent là, que leurs poursuivants ont de sérieuses raisons de douter de leur moralité, ne sont point gagnés par la sagesse. Une sagesse qui voudrait bien, qu'ils s'exécutent. Que nenni. Cette sagesse échappe complètement au lexique de ces individus. Eux, de véritables criminels, n'ont qu'une seule façon de traiter les empêcheurs de tourner en rond. Ils ouvrent donc le feu sur les policiers. Les flics, dès cet instant, ne restent plus les bras croisés. Ils ripostent et c'est la fusillade. En définitive, c'est la bande de malfaiteurs qui paye le lourd tribut. Deux d'entre eux sont abattus. Le dernier, identifié plus tard sous le nom de Boly Sylvestre, est grièvement blessé. Et pendant qu'il est évacué au Chu de Treichville, ses deux acolytes, non identifiés, prenaient le chemin de la morgue de Bingerville. Notons qu'il a été saisi sur ces gangsters, des armes dont une grenade.

Madeleine TANOU in Soir Info
Samedi 11 Février 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez


1.Posté par koffi le 14/02/2012 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo à la police qui doit savoir que l'onuci pendant la guerre a distribué plein d'arme , je demande aux policiers d’être très prudent ;sinon ils auront plein de surprise désagréable; du courage pour nous ramener la sécurité.

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société