Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Riviéra Cap-Nord: Une alerte de prise d'otage crée une peur-panique - L'armée déployée autour du supermarché


Le supermarché Cap-Nord, sis à la Riviéra 3, a connu une animation particulière dans l'après-midi d'hier (Ph. G. DE G.)
Le supermarché Cap-Nord, sis à la Riviéra 3, a connu une animation particulière dans l'après-midi d'hier (Ph. G. DE G.)
Le supermarché Cap-Nord, localisé dans la commune de Cocody-Riviéra 3, a connu un dysfonctionnement dans l'après-midi d'hier.

Et pour cause, une alerte au braquage qui aurait mal tourné a abouti à une prise d'otage. Cette information qui est parvenue à la police vers 15 heures à partir d'un coup de fil anonyme, a suscité une prompte intervention d'un détachement des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité 1 (CRS 1) et de la gendarmerie nationale appuyé par des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) dans la zone.

Les forces de l'ordre ont bouclé, très rapidement, tous les points stratégiques autour du supermarché avant de donner l'assaut qui ne produit rien. ''Nos patrons nous ont demandé de baisser pavillon lorsqu'on a vu l'armée se déployer autour du supermarché. Ce n'est qu'après que les gendarmes sont venues nous dire qu'elles ont reçu un coup de fil anonyme faisant état d'une attaque ici'', a témoigné une jeune employée que nous avons rencontrée sur place.Ajoutant que cette force alerte a créé une peur-panique qui aura duré une trentaine de minutes. ''Les activités ont repris rapidement lorsque les forces de l'ordre, qui sont arrivées en nombre impressionnant, se sont rendues compte qu'il en est rien'', a rassuré un vigile que nous avons interrogé dans la cour du supermarché Cap-Nord. Est-ce des instructions reçues en haut lieu pour cacher un braquage qui pourrait apeurer les nombreux clients qui convergent dans ce lieu en cette fin d'année ? Ou s'agit-il simplement d'interlocuteurs ignorants se trompant de bonne foi sur une situation qu'ils ne maîtriseraient pas ?

Pour en avoir le cœur net, notre équipe de reportage a cherché à rencontrer le directeur de Prosuma (structure chargée de la gestion dudit supermarché). Malheureusement, nous avons déchanté. ''Le directeur n'est pas en place'', nous-a-ton répondu.

G. DE GNAMIEN in L'Inter


Vendredi 14 Décembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE