Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Rififi à Notre Voie : Le personnel réclame son salaire

Après la crise post-électorale, certains journaux proches du Fpi sont restés longtemps dans l’ombre avant de refaire surface, notamment Notre Voie qui a des problèmes avec son personnel.


A peine de retour sur le marché que le quotidien Notre Voie a des difficultés. Hier, au siège dudit quotidien, le personnel est monté au créneau pour réclamer son salaire. Renseignement pris, César Etou, directeur de publication et gérant du groupe “La Réfondation”, a mis au chômage près de la moitié de l’effectif de 44 personnes. Et, ces dernières n’auraient perçu que la moitié de leurs salaires ( fin juillet). Pour César Etou, cette décision a été prise en vue de rappeler tout le personnel dans quelques mois eu égard à la crise que la Côte d’Ivoire a traversée. « Ces derniers ont été mis au chômage par manque de production. Et s’il en est ainsi, c’est pour arranger tout le monde. Le siège sera bientôt réhabilité alors que nous n’avons aucun matériel de travail. C’est pourquoi nous avons décidé de payer la moitié du salaire au personnel afin de pouvoir acheter le nécessaire dès la reprise effective du siège », a-t-il justifié. Et d’ajouter : « maintenant s’ils ne veulent pas, nous allons fermer le journal et on verra qui va leur payer le reste de leurs salaires. C’est en pleine discussion qu’ils ont tout débranché et ils sont sortis. Nous allons poursuivre la discussion afin de trouver un terrain d’entente », a-t-il fait comprendre. Selon Guillaume Gbato, secrétaire général du syndicat national de la presse privée de Côte d’Ivoire (Synapci), César Etou n’a pas qualité pour prendre cette décision qu’il juge illégale. « Nous avons beaucoup de doutes sur les chiffres qu’il avance. Nous avons même demandé à la direction du Fpi de faire un audit sur sa gestion pendant trois mois à la tête de l’entreprise sans mandat. Nous n’avons aucune confiance en lui. S’il ferme l’entreprise, il paye nos droits. Et de plus, l’entreprise ne lui appartient pas. Notre Voie vivra. C’est lui l’obstacle », a t-il accusé. Il faut noter que c’est depuis le 23 mai dernier que le journal a fait sa réapparition dans les kiosques à journaux.

Maty Gbané (stagiaire) in Nord Sud
Mercredi 17 Août 2011
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2781 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3021 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire