Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Révélations sur la réunion du Conseil national de sécurité : Militaires, gendarmes et policiers payés désormais main à main


Révélations sur la réunion du Conseil national de sécurité : Militaires, gendarmes et policiers payés désormais main à main
Le président de la République, Alassane Ouattara, Chef suprême des armées, ministre de la défense et président du conseil national de sécurité(Cns) a décidé de mettre les moyens additionnels à la disposition des forces de défense et de sécurité afin de renforcer au plan intérieur et extérieur leur capacité de réaction. «Le président de la République a décidé de mettre des moyens additionnels à la dispositions de toutes les forces en charge de la sécurité des populations et des Institutions», a noté le communiqué final de la réunion du Cns du mardi 28 août. A cette importante réunion qui a duré plus de 4 heures, le Cns a été parfaitement «informé de la nature de ces attaques, de leurs origines et leurs dimensions», des mesures importantes ont été prises. A en croire nos sources, les mesures arrêtées par le Cns seront communiquées le 6 septembre 2012. Selon des sources bien informées, le gouvernement va procéder encore à un contrôle des effectifs des policiers, des gendarmes, des militaires, des douaniers et des marins. L’objectif de cette mesure est de s’enquérir effectivement des effectifs des Frci et de ceux qui travaillent réellement. On se souvient qu’après la crise post-électorale, l’Etat avait procédé à cette opération pendant les mois de mai et de juin 2011.

Face aux menaces de déstabilisation du régime qui seraient en cours avec la complicité de certains éléments des forces républicaines en poste. L’Etat va remettre cette mesure certainement en vigueur à la fin du mois de septembre. Les policiers devront donc se rendre à l’école de police pour toucher leur pécule. Quant aux gendarmes, ils toucheront les leur à la caserne de gendarmerie d’Agban. D’autres indications seront données aux autres corps de l’armée ivoirienne pour percevoir leurs soldes. Pour ce mois, l’Etat a fait le virement des salaires des forces en charge de la sécurité des populations et des Institutions de la République après plusieurs hésitations. C’est pour un contrôle des effectifs que le chef d’état-major des armées ivoiriennes, le général de corps d’armée, Soumaila Bakayoko a décidé de suspendre toute demande de permission des soldats. A en croire des informations, des policiers, des gendarmes et des militaires perçoivaient leur solde sans se présenter à leur poste respectif.

PATRICK N’GUESSAN in Le Mandat
Vendredi 31 Août 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3561 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3989 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire