Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Réunion de rentrée / Le ministre Gnamien Konan aux enseignants : « Si vous faites grève, vous ne serez pas payés » - « Les enseignants seront rémunérés en fonction des résultats »



Madame le ministre ne veut plus de grève, moi non plus. A chaque grève, nous allons retirer(…) Dans l’école ivoirienne de maintenant, l’école du président Alassane, si vous voulez faire grève, vous ne serez pas payés», a réitéré, hier, le ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative au cours de la réunion de rentrée tenue au lycée Sainte Marie de Cocody. « Chaque jour de grève sera retranché », s’est-il voulu très clair. Répondant à l’invitation du ministre de l’Education nationale Kandia Camara, le ministre Gnamien Konan, qui avait à ses côtés son collègue de la Solidarité, de la famille de la femme et de l’enfant, a fait savoir concernant les engagements de l’Etat, vis-à-vis des enseignants qu’ils seront respectés comme promis. « Les promesses que vous a faites le gouvernement concernant les 25% sont déjà prises en compte sur le budget 2014. Au 1er janvier 2014, nous allons commencer l’exécution des 100% des engagements». S’adressant directement aux enseignants, il a indiqué que « La Côte d’Ivoire que le président de la République veut émergente à l’horizon 2020 dépend de votre volonté, de l’ambition que vous allez avoir pour l’école ivoirienne, mais de la passion que vous allez partager pour cette école. Ce que vous faites, le travail que vous avez à faire, en vérité, n’a pas de prix. Il n’y a pas un salaire pour rémunérer quelqu’un qui forme l’homme. On peut multiplier les salaires par deux, mais ça ne suffira pas pour vous récompenser ; pour ce que vous faites pour le pays, il n’y a pas de prix(…) La Côte d’Ivoire dépend de vous. C’est vous qui formez les ministres, les médecins, même le futur président de la République est entre vos mains. L’avenir de la nation dépend de vous». Concernant le travail des enseignants, il a averti que ceux-ci seront désormais rémunérés en fonction des résultats obtenus. « Nous sommes en train de regarder comment trouver des textes qui récompensent les meilleurs enseignants. Parce que dans cette Fonction publique, on ne peut continuer, si on veut être émergent, de donner le même salaire à celui qui est performant et à celui qui ne fait rien. Si nous voulons des résultats, nous allons commencer par l’enseignement. Nous allons récompenser financièrement les responsables d’établissements qui ont les meilleurs résultats aux examens. Nous allons mettre en place les textes qui récompensent les meilleurs professeurs, les meilleurs instituteurs ». Selon le ministre de la Fonction publique, «On ne peut donner les mêmes salaires à celui qui a 5% de réussite et à celui qui a 99% de taux de réussite aux examens. Si on veut les meilleurs résultats, nous allons trouver ces textes même s’ils n’existent pas. en 2014, nous allons proposer ces mesures-là au gouvernement.»



JEAN PRISCA in Le nouveau réveil
Vendredi 13 Septembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3583 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire