Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Reprise du dialogue: Le Fpi opte pour la fermeté et maintient ses préalables

C’est bien une posture de fermeté que le Front populaire ivoirien (Fpi) a choisi d’adopter à l’issue de son comité central tenu, le samedi 13 juillet 2013, à son siège provisoire de la Riviera.


Miaka Ouretto et les siens souhaitent que le Conseil de sécurité prenne une résolution dans l’affaire « Laurent Gbagbo ».
Miaka Ouretto et les siens souhaitent que le Conseil de sécurité prenne une résolution dans l’affaire « Laurent Gbagbo ».
Le communiqué sanctionnant la réunion a été distillé aux médias, hier lundi 15 juillet 2013 en fin d’après-midi, et les termes employés relativement à la reprise du dialogue avec les autorités sont fort éloquents : « le comité central endosse la communication faite par le secrétariat général et l’instruit de demeurer ferme et sans transiger, avant l’ouverture d’une quelconque rencontre » sur les conditions précédemment formulées par le parti.

Ces conditions ou préalables sont au nombre de quatre (4) : l’exigence de la « libération immédiate et sans condition » de Koua Justin, responsable des jeunes du Fpi et membre de la direction ; l’exigence de la « certitude de l’arrêt des persécutions, des arrestations, des enlèvements et de l’emprisonnement des personnalités de l’opposition » ; la matérialisation de la mise en œuvre effective des points de convergence obtenus lors de la première partie des négociations, particulièrement le paiement effectif des arriérés de 2011 et 2012 du financement public des partis politiques dû au Fpi et le dégel des avoirs ; enfin, la désignation consensuelle d’un arbitre et d’un Comité de suivi par les deux parties.

Fin juin, alors que le parti d’opposition avait été appelé par le gouvernement à reprendre les discussions, il avait adressé une correspondance au premier ministre, lui déroulant ses conditions avant toute reprise de dialogue.

Le comité central tenu à Abidjan est venu conforter une position déjà connue de l’opinion nationale et internationale.

A leur réunion de samedi, les responsables socialistes se sont élevés contre les propos du chef de l’Etat Alassane Ouattara qui a, récemment, appelé le Fpi à faire acte de repentance et à « demander pardon » aux Ivoiriens. « Le Comité Central s’insurge contre les propos tenus par le Chef de l’Etat appelant le Fpi à se repentir de la crise post-électorale. Il rappelle à la communauté nationale et internationale que le Fpi est un parti assurément responsable des actes qu’il pose; il les assume diligemment chaque fois que de besoin. A contrario, c’est bel et bien M. Ouattara qui, depuis son intrusion dans la politique en Côte d’Ivoire fin 1989, y a introduit la violence sous toutes ses formes (…) sans jamais en assumer l’imputabilité, encore moins, demander pardon au digne peuple ivoirien extrêmement et continuellement meurtri », rapporte le communiqué émanant de la cellule de communication du parti.
Lire la suite
Mardi 16 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 980 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2010 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 962 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


DU VIVRE ENSEMBLE POLITIQUE AU GHANA ET EN CÔTE D'IVOIRE Vous avez certainement vu ces images de l’actuel chef de l… https://t.co/bZMa15xe94

Facebook

Partager ce site