Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Rentrée budgétaire 2012 Le représentant du FMI et Diby s’empoignent publiquement


Rentrée budgétaire 2012 Le représentant  du FMI et Diby s’empoignent publiquement
La traditionnelle rentrée budgétaire 2012 s’est déroulée le jeudi dernier à l’auditorium de la Caistab. Elle a vu la participation des personnalités nationales et internationales du monde des finances.
« J’observe les efforts accomplis dans la mise en place du budget 2012 .Je constate aussi que vous avez pris soin de présenter toutes les déclinaisons dudit budget qui le constituent, mais malheureusement, je ne vois nulle part le point de situation des acquis du point d’achèvement de l’initiative des pays pauvres très endettés (PPTE). » Cette observation du représentant résident du FMI en Côte d’Ivoire au ministre de l’Economie , qui fait suite aux différents exposés qui ont suivi le discours d’ouverture du ministre de l’Economie et des Finances, Charles Koffi Diby en dit certainement long sur l’état des nouvelles relations que l’institution internationale financière veut entretenir avec les nouvelles autorités ivoiriennes. Une sortie qui a sorti l’argentier ivoirien de ses gonds : « Monsieur le représentant du FMI, vous savez très bien pourquoi nous n’avons pas inscrit le point de situation de l’obtention du PPTE dans le document de synthèse de la rentrée budgétaire 2012. Et puis pourquoi c’est maintenant que vous en parliez, quand vous avez participé à la confection dudit document. Nous savons tous les deux pourquoi c’est ainsi, a déclaré Charles Diby au fonctionnaire du FMI. Un acte qui n’a pas échappé aux nombreuses personnalités présentes dans la salle. Une intervention qui vient confirmer les nombreuses difficultés économiques qui attendent la Côte d’Ivoire. En disant que l’achèvement du point d’achèvement de l’initiative PPTE n’est pas une fin en soi, Charles Koffi Diby qui sait que c’est un pétard mouillé, ne veut pas compter là-dessus. La rentrée budgétaire a été comblée par les exposés de toutes les régies financières et par un rapport de l’autorité de régulation des marchés publics, notamment sur les thèmes suivants : évolution de l’économie ivoirienne en 2011 et perspectives 2012 par le directeur général de l’économie ; Recettes fiscales intérieures :Résultats 2011 et objectifs 2012 par le directeur des impôts ; Recettes douanières :Résultats 2011 et objectifs 2012 , par le représentant du directeur général des douanes ; Résultats 2011 , objectifs de recettes assignés au trésor public et plan de trésorerie 2012, présenté par le directeur général du trésor et de la comptabilité publique ; Mesures d’amélioration de la gouvernance de l’exécution des dépenses évaluation des DAAF et brigades anti corruption etc. Le budget 2012 selon le ministre de l’Economie, est élaboré dans un environnement de normalisation et de relance économique, après la reprise des activités post-crise en avril 2011.Le défi à relever, selon Charles Koffi Diby est de faire en sorte que l’utilisation des crédits budgétaires se traduise effectivement par des résultats tangibles, qui améliorent le vécu des populations.

JC KORE in Aujourd'hui
Dimanche 26 Février 2012
La Dépêche d'Abidjan



Économie
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 30/04/2013 | 832 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site