Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Rencontre avec les confréries de chasseurs traditionnels/Hamed Bakayoko : « Personne ne peut supprimer les Dozos »


Rencontre avec les confréries de chasseurs traditionnels/Hamed Bakayoko : « Personne ne peut supprimer les Dozos »
Merci, mais attention... Ainsi pourrait-on résumer l'intervention du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, hier jeudi 1er novembre 2012 devant les Dozos. Pour cette rencontre inédite, la grande salle de conférence du ministère des Affaires étrangères était devenue exiguë pour contenir les ''contingents'' de chasseurs traditionnels venus de toutes les régions du pays. Il s'agissait pour Hamed Bakayoko de remercier les Dozos pour leur combat aux côtés des FRCI, mais surtout de mettre de l'ordre dans leurs rangs, face aux récriminations qui fusent de toutes parts. « Les Dozos ont apporté une contribution à la libération de la Côte d'Ivoire. Nous n'avons pas honte d'accepter et d'assumer cela », a reconnu le ministre de l'Intérieur. Mais la guerre étant finie, le chef de l'Etat veut mettre de l'ordre et ramener la quiétude au sein des populations. Cette décision a été prise après la rencontre du président de la République avec les populations Wê du Guémon et du Cavally, sans oublier les remarques de nombreux diplomates et les rapports des organisations internationales qui présentent les Dozos comme une force parallèle qui fait le travail des forces régulières, ce qui gêne la libre circulation des biens et des personnes, sème l'insécurité et viole les droits humains. Mais, à en croire Hamed Bakayoko, les autorités ivoiriennes n'envisagent nullement de mettre fin aux activités des Dozos, une « tradition qui date de la nuit des temps » et qui fait partie intégrante du patrimoine culturel du nord de la Côte d'Ivoire. « Personne ne peut supprimer les Dozos (…) On ne peut pas, par un coup de bâton magique, faire disparaître les Dozos. C'est impossible », a-t-il martelé. Notre responsabilité, c'est de vous organiser, vous aider à vous organiser », a dit le ministre. Et cela, « pour éviter que des faux Dozos ne viennent pas gâter le nom (Ndlr, ternir l'image) des vrais Dozos (…) Si votre nom est gâté, c'est le nom du pays qui est gâté. C'est le nom du président qui est gâté », a-t-il fait observer. Dans une mise en garde ferme, il leur a demandé faire attention aux dérives et autres dérapages et de ne surtout pas gêner les forces régulières. Tout Dozo qui se comportera mal sera jeté en prison, a prévenu le ministre de l'Intérieur. Qui a donc invité les chasseurs traditionnels à fondre leurs différentes associations dans une structure unique, de sorte à donner aux autorités des interlocuteurs crédibles et responsables des actes de leurs hommes dans chaque localité. Il a promis l'aide du gouvernement et de l'administration, en vue d'organiser dans les jours à venir, des missions à l'intérieur du pays pour sensibiliser, recenser et organiser les Dozos. Avant son intervention, Dosso Sory, président de la Fédération nationale des confréries Dozos, le doyen Traoré Glofin de Goulia Sokourani, et le commandant Koné Zakaria avaient déjà commencé la sensibilisation. « Arrêtez les comportements bizzares. Vous êtes de simples Dozos, vous ne pouvez pas vous mettre à la place des policiers, gendarmes, Eaux et forêts... Il y a aussi des gens qui se mettent en tenue de Dozos pour agir comme des coupeurs de route, braquer, voler. Nous allons mettre fin à tout cela. Tout le monde respecte les Dozos, mais si vous ne voulez pas vous respecter vous-mêmes, vous verrez ce qu'on va vous faire », a menacé le doyen Traoré Glofin. « Les Dozos ne sont ni des juges ni de procureurs », a renchéri de son côté le commandant Koné Zakaria. Le chef de la police militaire qui est lui-même un Dozo, a conseillé à ses pairs de respecter la discipline exigée par la tradition et les autorités. « Aidez l'Etat. L'Etat est prêt à vous aider, mais entendez-vous. Ce pouvoir n'est pas là pour le désordre », a-t-il déclaré.

L'Inter
Samedi 3 Novembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 867 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Conflits inter-communautaires : Des morts et plusieurs blessés dans l’ouest Un conflit inter-commun… https://t.co/ludWYLSJ3M

Facebook

Partager ce site