Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Rencontre Soro Guillaume - autorités coutumières de Gagnoa: Les chefs bété demandent pardon au président Ouattara


Rencontre Soro Guillaume - autorités coutumières de Gagnoa: Les chefs bété demandent pardon au président Ouattara
Une délégation de chefs coutumiers, conduite par Gbizié Lambert, chef du village de Tchedjelet, par ailleurs président du Conseil des chefs du département de Gagnoa, a rencontré hier à l’hôtel parlementaire à Yamoussoukro, le numéro deux de la République de Côte d’Ivoire, Soro Kigbafory Guillaume, président de l’Assemblée nationale. A travers ce qu’ils appellent la diplomatie coutumière qui se veut souterraine, nocturne, entre quatre murs, le chef de la délégation a dans la déclaration produite après les échanges, demandé pardon pour tous les torts commis de part et d’autre : « Nous, chefs traditionnels, pères de toutes les filles et de tous les fils de ce pays, dépositaires de la sagesse, menons cette démarche et demandons humblement pardon pour tous les torts commis de part et d’autre», a-t-il déclaré. Selon lui, cette diplomatie souterraine vise à régler, comme toujours d’ailleurs, les grands problèmes de la société tels que : « L’emprisonnent de notre fils Laurent Gbagbo à la Haye, la détention de plusieurs fils du pays dont certains originaires du département de Gagnoa, l’exil de beaucoup d’autres, le gel de leurs comptes bancaires et l’occupation de leurs maisons. » A ces problèmes, s’ajoutent la perte des emplois qu’ils occupaient et l’insécurité dans nos villages et sur nos routes… C’est pourquoi, poursuit-il, en leur qualité de garant des valeurs ancestrales dans le département de Gagnoa, ils utilisent la diplomatie coutumière comme prétexte pour d’abord réitérer leur l’invitation du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, ex-premier ministre de Laurent Gbagbo, à la double cérémonie d’inauguration du siège provisoire de leur organisation et à la pose de la première pierre du bâtiment définitif qui va abriter cette organisation. Le choisissant, le porte-parole des chefs, Gbizié Lambert, affirme et reconnaît que dans la récente histoire de la Côte d’Ivoire, il est l’un des signataires de l’Accord politique Ouagadougou et premier ministre de Laurent Gbagbo d’avant la crise postélectorale. Donc ce choix n’est ni fortuit, encore moins fait au hasard, a-t-il souligné. « Notre souhait est que, en sa qualité du Numéro deux du pays, les villages de Gagnoa souhaitent et le prient d’intercéder auprès du président Alassane Ouattara, pour qu’il ait une attention bienveillante et fraternelle sur les problèmes qu’ils ont évoqués,» a conclu le président des chefs de la région du Goh.

Jacquelin Mintoh
In Le Patriote
Jeudi 1 Août 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3589 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire