Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Recrudescence de l’insécurité à AbidJan : Des agents de la police criminelle menacés de mort


Recrudescence de l’insécurité à AbidJan : Des agents de la police criminelle menacés de mort
Des sources bien introduites au sein de la police criminelle,(ex-P.J), font état de ce
que des agents de cette unité d’élite de la police nationale ayant participé à une opération pour stopper un braquage à Kouamassi (Abidjan), le mercredi 23 juillet dernier, sont dans le viseur des frères d’armes d’un des malfrats qui est un élément des frci dirigés par
l’ex-chef rebelle, Issiaka Ouattara dit Wattao, nommé lieutenant-colonel par Alassane Ouattara. Cet élément frci- braqueur a pour pseudonyme Yao. Nos sources indiquent que des éléments frci appellent des agents de la police criminelle par téléphone pour demander l’identité de l’agent qui a tiré sur Yao durant l’opération. ils menacent d’avoir la peau de celui ou ceux qui ont tué Yao. Nos informateurs, en levant un coin de voile sur ces menaces, sont persuadés de prendre l’opinion à témoin.
Qu’est-ce qui s’est passé le 23 juillet 2014 à koumassi ? Selon le témoignage d’un
agent de la police criminelle qui a requis l’anonymat, tout est parti de l’interpellation, ce
jour à 5h du matin à Yopougon, d’Abdoulaye alias Ablo Lacoste, un membre d’un gang qui venait de dévaliser l’agence Orange de korhogo. Ce dernier a révélé aux agents de la police criminelle que son gang s’apprêtait à braquer au cours de cette journée, une gérante de poissonnerie au port de pêche d’Abidjan. une souricière est tendue aux bandits à koumassi près du marché où devait avoir lieu le regroupement des braqueurs au nombre de quatre y compris Ablo Lacoste. Aux environs de 11h, le nommé Yao, élément des frci, s’apprêtait à monter à bord du véhicule de ses complices lorsqu’il ouvre
le feu sur des agents de la police criminelle en tenue civile. À l’issue des échanges de tirs, Yao est abattu et ses acolytes réussissent à prendre le large. Le cerveau de la bande, Ablo Lacoste, est ramené dans sa cellule à la police criminelle. Pendant ce temps, le véhicule des bandits, de marque Toyota immatriculé 6488 eu 01, est emporté par des éléments
des frci arrivés à abord d’un véhicule 4x4. Le véhicule des braqueurs est toujours aux mains des frci et non dans les locaux de la police criminelle au Plateau, comme la procédure le recommande, soutient notre source. Malgré les aveux de complicité de l’élément de Wattao faits par Ablo Lacoste, des frci menacent de mort les agents de la police criminelle à travers des coups de fil anonymes. À en croire des sources policières,
le dénommé Yao avait été déjà mis aux arrêts à la police criminelle, le 13 novembre 2013, suite à un braquage puis relâché «pour insuffisance de preuves» et la rétractation de la victime. À la surprise générale.

Didier KéI
In Notre Voie
Mardi 29 Juillet 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1213 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2479 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3125 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire