Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Réconciliation nationale en Côte d’Ivoire : Méambly et Alpha Blondy scellent «un pacte secret pour l’amnistie »


C’est en fin d’après-midi du mardi 27 juin 2017 qu’Evariste Méambly, président du Groupe parlementaire Agir pour le peuple, rentré tout récemment d’un voyage au Sénégal et au Canada pour la cérémonie de graduation de sa fille ainée, et la plus illustre des icônes de la musique ivoirienne, Alpha Blondy, se sont rencontrés au sein de la radio Alpha Blondy Fm sise à la Riviera 2.
Cette rencontre, à l’initiative du président Méambly, a duré deux heures au cours desquelles le parlementaire et l’Ambassadeur de la paix de la Cedeao ont longuement échangé sur la situation socio-politique ivoirienne et précisément sur la meilleure approche pour aboutir à une réconciliation vraie et une paix durable en Côte d’Ivoire.
Les deux hommes se sont accordés à dire qu’il fallait impérativement faire table rase des ressentiments, frustrations et autres rancœurs liés à la crise postélectorale et que cela ne pourrait se faire que grâce à une amnistie de tous les acteurs de ce douloureux épisode ivoirien, pour garantir définitivement la paix sociale en Côte d’Ivoire.
La Star internationale Alpha Blondy a insisté sur l’impérieuse nécessité pour les politiques ivoiriens, dans leur divergence d’opinion, de s’entendre au moins sur la paix sociale et la réconciliation car, dira-t-il, leur responsabilité vis-à-vis des 25 millions d’habitants vivant en Côte d’Ivoire, est grande.
Pour le président Méambly du groupe parlementaire Agir pour le peuple, c’est par orgueil que tous les acteurs de la crise ivoirienne, aussi bien ceux du camp Ouattara que ceux du camp Gbagbo, sont réfractaires à l’idée d’une amnistie. Il estime qu’au lieu de chercher à prendre le pouvoir, tous les politiques devraient accepter cette amnistie, pour permettre aux uns de rassurer définitivement ceux d’entre eux qui craignent « l’après Ouattara » et aux autres de libérer tous leurs partisans incarcérés y compris l’ex-président Gbagbo Laurent et Charles Blé Goudé et également pour assurer le retour d’exil de nombreux Ivoiriens.
En outre, il précise qu’une telle quête du pouvoir trois ans avant la fin du mandat du président Ouattara semble bien prématuré alors qu’il reste encore un bon nombre de défis à relever pour le bien-être de nos concitoyens à savoir la sécurité perturbée par les mutineries à répétition et la découverte de caches d’armes, les arriérés de solde dans l’administration pour ne citer que ceux-là.
Selon le président Méambly, Il serait noble de la part de toute la classe politique ivoirienne de se débarrasser de ce faux sentiment d’orgueil pour ne songer qu’à l’intérêt commun en aidant le président Ouattara à accepter l’amnistie qui demeure aujourd’hui, la voie royale pour accéder à la paix en Côte d’Ivoire.
Par ailleurs, le député Méambly a révélé à son hôte que la proposition de loi d’amnistie faite par lui et son Groupe parlementaire, est déjà achevée.
En effet, cette proposition de loi a été effectivement déposée à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire le vendredi 30 juin 2017 à 15 h 57 et sera très bientôt déposée sur la table des députés.
Le président de la région du Guemon estime qu’une telle proposition faite par un élu et fils Wê dénote d’une volonté avérée du peuple Wê et partant, de tout le Grand ouest ivoirien, d’accéder enfin à la paix. Il souhaite que tout comme le peuple Wê, qui pourtant a subi le plus les affres de la crise ivoirienne, les acteurs de la politique de notre pays, se départissent de toute rancune et de tout esprit de revanche pour la quiétude de tous ceux qui vivent sur le sol ivoirien.
En tout cas, le député Méambly et l’artiste Alpha Blondy, tous deux représentant par excellence du peuple ivoirien, sont unanimes pour dire que la paix et la réconciliation véritables en Côte d’Ivoire, passent nécessairement par l’amnistie de tous les acteurs de la crise postélectorale quel que soit leur bord.
Rappelons qu’en 2009, la Star Alpha Blondy avait apporté un soutien moral et financier conséquent au président Méambly, à travers le Comité national de soutien aux forces de réunification (Conasfor) lorsqu’il s’est agi de mobiliser 800 millions F Cfa dont 200 millions F Cfa avaient été apportés sur fonds propres par le député Méambly, pour équiper en matériels de tous genres le Centre de commandement intégré (Cci) chargé de la Sécurité des élections de 2010.
A cette époque, ce sont, entre autres, 12 véhicules de types 4x4 double cabines ; 1000 lits métalliques et en bois ; 2000 matelas ; 300 tables métalliques ; 1100 chaises métalliques ; 2350 draps ; 4500 cartes de crédit etc. qui avaient été remis par le Conasfor à M. Largaton Gilbert Ouattara, Directeur de cabinet de M. Guillaume Soro, Premier ministre d’alors chargé de sécuriser les élections présidentielles de 2010. C’étaiet en présence des généraux Philippe Mangou des Forces de défenses et de sécurité (Fds), Soumaïla Bakayoko des Forces nouvelles (Fn), tous deux cosignataires du compte à la Banque nationale d’investissement (Bni) ; Kouakou Nicolas actuel Commandant supérieur de la gendarmerie nationale et M. Hafiz de l’Onuci.
A l’issue de leur rencontre, le président Méambly et la Star Alpha Blondy se sont promis de tout mettre en œuvre pour initier des rencontres de hauts niveaux avec diverses imminentes personnalités comme des présidents de pays Africains, des présidents d’Assemblées nationales de la sous-région, des Archevêques et des Imams pour intensifier un lobbying qui va dans le sens de l’amnistie et de la réconciliation en Côte d’Ivoire.


Source : Service de Communication de Méambly
Lundi 3 Juillet 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 850 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Conflits inter-communautaires : Des morts et plusieurs blessés dans l’ouest Un conflit inter-commun… https://t.co/ludWYLSJ3M

Facebook

Partager ce site