Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) 2019 / Kaba Nialé : « Recueillir des données démographiques, sociales et économiques sur toute la population vivant sur le territoire national qu’elle soit ivoirienne ou étrangère. »


- Monsieur le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, représentant Monsieur le Premier Ministre ;

- Mesdames et Messieurs les Ministres, chers collègues ;

- Mesdames et Messieurs les représentants des Institutions de la République ;

- Mesdames et Messieurs les membres du Corps Diplomatiques ;

- Mesdames et Messieurs les Partenaires au Développement ;

- Monsieur le Représentant du Coordonnateur du Système des Nations-Unies ;

- Madame la Représentante Résidente de l’UNFPA ;

- Messieurs les Directeurs Généraux, Centraux et Chefs de service ;

- Messieurs les Chefs traditionnels et guides religieux ;

- Chers amis de la presse ;

- Mesdames et Messieurs ;

- Tous en vos rangs, grades et qualités respectifs

C’est pour moi un réel plaisir de prendre la parole ce matin à l’occasion de la cérémonie de lancement officiel des activités du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) 2019.

Je voudrais, avant tout propos, demander au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, représentant Monsieur le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, de bien vouloir adresser mes sincères remerciements à son Excellence Monsieur le Premier Ministre, qui a inscrit le RGPH 2019 au titre des priorités du Gouvernement, permettant ainsi la tenue de la présente cérémonie.

Je voudrais également remercier mes collègues, qui ont fait le déplacement en grand nombre montrant ainsi toute l’importance que le Gouvernement accorde au RGPH 2019.

Enfin, je voudrais traduire mes sincères remerciements au corps diplomatique, aux partenaires au développement et à l’ensemble de nos illustres invités pour l’intérêt qu’ils accordent à cette cérémonie.

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

16 ans après le Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 1998, la Côte d’Ivoire a décidé de réaliser son quatrième RGPH en 2014. L’objectif était de disposer d’une base d’informations fiables pour orienter les importantes réformes économiques et sociales et les ambitieux investissements qui soutendaient le programme économique et social du Président Alassane Ouattara tel que décliné dans les Plans Nationaux de Développement successifs. Ces informations devraient également nous permettre d’élaborer des indicateurs pertinents de suivi-évaluation de l’activité gouvernementale ainsi que des engagements internationaux.

Malheureusement, des contraintes d’ordre financier, technique et politique n’ont pas permis d’obtenir les résultats escomptés. Ainsi, l’évaluation des résultats du RGPH 2014 effectuée par l’UNFPA à la demande du Gouvernement, a recommandé la reprise du processus.

C’est dans ce contexte que le décret 2018-656 du 1er août 2018 a institué le cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat de Côte d’Ivoire, cinq ans après celui de 2014.

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Ce recensement consistera à recueillir des données démographiques, sociales et économiques sur toute la population vivant sur le territoire national qu’elle soit ivoirienne ou étrangère.

Les résultats du recensement nous permettront d’avoir une meilleure connaissance de la répartition et de la structure de la population. Ils permettront également de renseigner sur l’habitat, les infrastructures et les équipements publics.

Le RGPH fournira donc un véritable vivier d’informations permettant de mieux orienter les politiques économiques et sociales, et aussi d’en assurer le suivi-évaluation.

C’est pourquoi, je voudrais saluer tout l’appui du Système des Nations Unies notamment l’UNFPA qui s’est engagé à soutenir le RGPH sur les trois années que devrait durer l’opération. L’objectif recherché c’est d’en garantir le succès.

A cet égard, permettez-moi d’adresser mes sincères remerciements et ma gratitude à Mr Babacar Cissé, coordonnateur du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, et à Mme Argentina Matavel, Représentante Résidente de l’UNFPA, pour leur implication personnelle en vue du succès du RGPH 2019

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, à ce stade de mon propos, situer le RGPH dans le contexte des importantes opérations à caractère statistique que la Côte d’Ivoire mène actuellement notamment le Registre National des Personnes Physiques (RNPP), l’enquête sur le niveau de vie des ménages, l’adressage des rues, etc.

Le RGPH 2019 va fournir des informations socio-démographiques qui pourraient être utilisées pour améliorer le processus de réalisation de toutes les opérations en cours. En outre, le RGPH fournira des indications précieuses au processus d’identification et d’adressage des rues. Enfin, il mettra à disposition une base de sondage pour les enquêtes intercensitaires.

Enfin, le RGPH 2019 contribuera à la mise à niveau de notre Système Statistique National, dont le Gouvernement a adopté le Stratégie de Réforme lors du dernier Conseil des Ministres

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs

Le Coût du RGPH 2019 est de 19,6 milliards de FCFA pour lequel l’Etat de Côte d’Ivoire a déjà décaissé 3 milliards pour les travaux préparatoires.

Il s’agit donc d’une opération d’envergure.
Il s’agit également d’une opération importante.

C’est pourquoi je voudrais en appeler à l’adhésion et à la mobilisation de tous.

Je voudrais solliciter les décideurs politiques, administratifs, religieux, coutumiers, membres de la société civile et du secteur privé pour porter avec nous l’appel à l’adhésion et à la mobilisation de la population à se faire recenser.

Car NOUS SOMMES TOUS CONCERNES.

Et je voudrais que, lorsque les opérations de dénombrement commenceront que chaque habitant de ce pays se dise je suis concerné, je participe.

Je vous remercie de votre aimable attention.


Mme Nialé Kaba,
Ministre du Plan et du développement
Mardi 18 Décembre 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 03/12/2019 | 1682 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2019 | 3379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/11/2019 | 1867 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/10/2019 | 2404 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/09/2019 | 1546 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 2093 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1906 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire