Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Rassemblement Des Républicains (Rdr) Le Président Alassane Ouattara face au drame de l'oubli.


Le Pdci et l'Udpci, des alliés du Rassemblement Des Républicains(Rdr, pouvoir) au sein du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) se préparent pour des congres et les échéances de 2015. Chez l'allié Rdr, c'est le silence. Troublant. Les militants ont depuis la fin des élections locales poussé la grogne jusqu'à exiger pour certains le départ du secrétariat général d'Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim qui a échoué lamentablement aux municipales à Séguéla dont il présidait la municipalité depuis 2000. Dans la foulée, on apprenait que Franck Djeny, fils du premier secrétaire général du Rdr, Georges Djeny Kobenan, officier de réserve de l'armée ivoirienne formé par un certain.Guéi Robert à l'École des Forces Armées [EFA] de Bouaké en compagnie de.Laurent Gbagbo, voulait démissionner du Rdr. La cause a l'oubli de la famille selon Franck par la direction de son parti. Comme lui, ils sont nombreux à avoir été oubliés. Parmi ces grands oubliés, un cas intrigue. Celui d'un magistrat, Ali Coulibaly. Ex-conseiller technique du ministre Charles Diby Koffi alors à l'Économie et aux Finances a suivi les discussions relatives au Millenium Challenge Corporation (Mcc) et bien d'autres dossiers importants pour l'Etat. Ce magistrat, méconnu du grand public, est pourtant un homme brave. Rencontré par le fait du hasard à Cocody, il s'est refusé à tout commentaire sur son sort, pas reluisant. Ancien juge a la section du Tribunal de Grand-Bassam, Ali Coulibaly a, en âme et conscience, signé un certificat de nationalité qui a fait couler en son temps beaucoup d'encre et de salive. L'acte juridique si simple et à la limite banale avait été pour cet homme, petit de taille, qui traverse l'existence sans grande empreinte mais vertueuse, un début de calvaire. Ali Coulibaly avait signé le certificat de nationalité du premier secrétaire général du Rassemblement Des Républicains (RDR)Georges Djeny Kobenan. Brimé, il a fait selon des sources proches de la direction des services judiciaires, six ans pour bénéficier d'avancement là où l'on fait deux à deux ans. Il a même eu l'honneur d'avoir 1/20 pour mauvais habillement. Or pour qui connaît cet homme, la belle tenue est un sacerdoce pour lui. En son temps, aucun autre magistrat ne devait lui adresser la parole, ni l'approcher au risque de se voir sanctionner de collusion avec celui que l'on considérait comme un ennemi de la Nation. 17 ans plus tard, il a fallu un autre cadre du Pdci-Rda, parti qui l'avait persécuté à travers son appareil judiciaire, Charles Diby Koffi, pour lui porter une main secourable. À peine arrivée, la ministre déléguée à l'Économie et aux Finances, militante de dernière heure du Rdr, Kaba Nialé l'a viré du ministère. À sa place, des sources au sein du ministère avancent que le député de Bouna voudrait mettre un proche. L'homme lui-même refuse de se prononcer sur sa situation d'oubli par ce parti, devenue champion des frustrations. En dépit de l'insistance, il s'est refusé à lâcher un mot et préfère laisser un sourire car sous le silence imposé aux magistrats. Comme cet homme, la récrimination contre les ministres et autres cadres du Rdr est forte. Certains se sont calfeutrés dans un environnement créé par leur volonté en s'entourant de petits camarades bénis oui oui. L'injustice décriée pendant de longues années par le Rdr est devenue la tasse de thé la mieux partagée. La colère qui couve au tréfonds des sympathisants du Rdr et autres laudateurs du Président Alassane Ouattara est loin de s'éteindre. De plus en plus, les uns et les autres se font menaçants et donnent rendez-vous à leur parti pour 2015. Quand on a en face la rébellion qui secoue le Pdci-Rda, la réponse positive à peine voilée de cadres du Pdci a l'appel du Fpi et le mécontentement général, on se demande bien si les quelques fonctionnaires sortis de leur galère par la crise et leur nomination à des postes de ministres par l'Accord de Linas-Marcoussis, pourront créer les conditions d'une réélection. Il faut se tenir pour dit.

In Lebanco.net

Lundi 17 Juin 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3585 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire