Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Rapport d'Amnesty International sur les violations de droits de l'homme Tortures: Le gouvernement dément avec réserve

Amis lecteurs, je vous souhaite la bienvenue à la revue de presse de linfodrome.com. Comme sujets d’informations ce lundi 5 novembre 2012, il sera question du rapport d’Amnesty International, de la situation de Gbagbo et de son épouse Simone ainsi que des révélations de Damana Pickass sur Soro Guillaume.


Rapport d'Amnesty International sur les violations de droits de l'homme Tortures: Le gouvernement dément avec réserve
Rapport d’Amnesty International

« Tortures présumées dans les camps militaires, selon Amnesty International : Le démenti du ministre Gnénéma », titre Fraternité matin. En effet, le quotidien relate que pour vérifier l’information d’Amnesty, les ministres de la Défense et des Droits de l’homme ont effectué samedi dernier une visite dans les camps militaires, à l’issue de laquelle Mamadou Gnénéma Coulibaly a déclaré : « Nous n’avons trouvé nulle part des personnes dans un état piteux qui soit le résultat de maltraitance ou des tortures qu’elles y auraient subies ». Toutefois, il a précisé : « cela ne veut pas dire nécessairement que ce qui a été révélé auparavant n’a jamais existé ». Cette visite des sites incriminés par Amnesty est une initiative du gouvernement avec le chef de l’Etat en tête, ont ajouté L’Expression et Le Patriote qui y sont allés dans le même commentaire. Pendant ce temps, Le Temps écrit que l’ONG internationale « charge encore Ouattara » en ce que l’auteur du rapport contesté, Gaëtan Mootoo, a dit le 31 octobre 2012 sur Télésud « qu’il y a une situation de non-droit en Cote d’Ivoire » et que « des prisonniers sont torturés à l’électricité ». Selon ce dernier, « la situation est inquiétante puisque les nouvelles autorités ivoiriennes avaient fait des promesses. Et là, nous sommes loin des promesses tenues par ces mêmes autorités ». Quant à Le Nouveau Courrier, il affirme que les violations continuent sous Ouattara. Il a révélé que deux prisonniers torturés par Koné Zakaria et ses hommes sont morts des suites de leurs blessures. Il s’agit de Zan Bi Eric décédé le 24 août et du nommé « petit serpent » mort le 6 septembre dont les corps ont été conduits vers des lieux inconnus.

Damana Pickass attaque Soro

Dans une déclaration qu’il a pondue, l’ex-commissaire de la CEI, Damana Pickass, en exil au Ghana, a affirmé que « Soro Guillaume est le véritable instigateur des attaques contre le régime Ouattara » pour jouer après les pompiers, histoire de paraître aux yeux de la communauté internationale « comme celui qui peut réconcilier les Ivoiriens(…) c’est pourquoi, il manœuvre habilement pour faire échouer la réconciliation », lit-on dans Soir Info. Notre Voie parle du « double jeu de Soro ». Car des propos de Pickass, il ressort que Soro, se montre radical contre les pro-Gbagbo le jour et la nuit tombée, il les courtise en leur disant le contraire. Tout cela parce qu’il vise le fauteuil de Ouattara qu’il fait passer pour un chef d’Etat « malade ». Une autre astuce de Soro serait d’attirer autour de lui les ex-chefs rebelles qui sont dans le collimateur de la CPI en jouant leur défenseur. C’est pourquoi « il a sournoisement ébruité le fait qu’il a évité récemment au commandant Fofié Kouakou une arrestation et un transfèrement à La Haye » à partir de Ouagadougou, rapporte pour sa part L’Inter.

Situation de Gbagbo et de Simone

« Enfin la vérité va éclater, Gbagbo prêt pour le grand déballage », affiche à la Une Le Quotidien d’Abidjan. Il fait savoir que la décision de la CPI de faire comparaître Laurent Gbagbo va lui permettre de se faire entendre. Car depuis la crise post-électorale, les médias occidentaux se sont refusé de lui prêter leur micro. Il pourra donc démontrer qui a été le vainqueur de l’élection présidentielle, le rôle joué par les forces étrangères et qui sont les vrais coupables de crimes en Côte d’Ivoire. Mais la CPI, L’Union africaine ne la reconnaît pas. Selon Aujourd’hui, il y a un bras de fer entre cette instance africaine et le CPI puisque « l’UA décide de ne plus la reconnaître », indique t-il en manchette. En fait, Dlamini Zuma, la présidente de la commission de cette organisation panafricaine, a déclaré : « Je maintiens que la CPI ne fait partie de nos statuts. Elle ne fait pas partie des tribunaux auxquels nous avons adhéré, donc l’Union Africaine ne peut pas choisir de prendre position pour la CPI ». Pour le cas Simone Gbagbo, L’Inter et bien d’autres journaux livrent, à partir d’un article de Koaci.com, qu’elle veut se suicider. Un agent de l’Onuci a révélé que l’ex-première dame est classée par l’organisation comme « potentiellement susceptible d’évoluer vers un comportement suicidaire ». Ce qui fait qu’elle est surveillée comme du lait sur le feu et lui vaut aussi un traitement particulier.

Par César DJEDJE MEL in Linfodrome


Lundi 5 Novembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2307 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2105 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1036 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


ENREGISTREMENT DE DJASSA FM À PARIS - AVEC LES CRÉATEURS DU COUPER, DÉCALER https://t.co/6qeVTZzbiY https://t.co/26sjbQD55d

Facebook

Partager ce site