Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Procès des ex-dirigeants de la filière café-cacao: La défense détruit toutes les accusations

La défense a une fois de plus donné adroitement la réplique au ministère public et à la partie civile. Principalement sur la prescription, le statut des ressources de la filière café-cacao, et la constitution de l’Etat et du Conseil café-cacao en partie civile.


Procès des ex-dirigeants de la filière café-cacao: La défense détruit toutes les accusations

Me Luc Adjé est revenu sur le délai de prescription. Il a indiqué que la prescription débute à partir du premier acte, contrairement aux déclarations du procureur Fernand Oulaye qui opte, lui, pour le dernier acte. Ainsi pour la défense, le procès n’avait plus sa raison d’être dans la mesure où le processus du jugement dure depuis cinq ans. Or la prescription en matière de délit est de trois ans. «La politique a ses mains dans ce procès », a déploré Me Luc Adjé.

Le bâtonnier, Joachim Bilé Aka, a abondé dans le même sens que son aîné. Concernant l’appartenance des ressources de la filière, il a évoqué l’ordonnance n° 2000-580 du 17 août 2000 qui stipule que ce sont les prélèvements des producteurs et des coopératives qui constituent la redevance. «Or pour qu’il y ait une redevance, il faut une convention entre l’Etat et les producteurs. Malheureusement, ce principe n’a pas été respecté», a-t-il déploré. Pour cette raison, il estime que les fonds qui font l’objet de litige ne sont pas publics. «L’Etat n’a subi aucun préjudice, d’où sa constitution en partie civile est irrecevable», a-t-il argumenté. Et que le fait pour le Conseil café-cacao de s’approprier le passif et l’actif de l’Arcc, la Bcc, le Frc, et le Fdpcc ne suffit pas pour se constituer partie civile.

Me Diomandé Vafoumgbè, a lui, ajouté que l’ordonnance de création du Conseil café-cacao ne donne pas droit à cette structure d’agir au nom desdites structures. Conformément à l’article 2 de l’Acte uniforme de l’Ohada.

A la suite, le président du tribunal, Ahmed Coulibaly, a donné la parole aux prévenus pour une dernière intervention relative à leur défense.

Tapé Do Lucien, comme d’habitude, n’a pas manqué d’amuser l’assistance avec son style ironique. Cependant, il a par moments haussé le ton. «C’est un procès truqué. Nous avons été arrêtés arbitrairement. Nous avons certes commis des erreurs…Il ne faut pas bloquer la carrière de certains parmi nous. On paie tous les actes qu’on pose sur la terre. Je pense que vous allez dire la vérité», s’adressant au président du Tribunal.

Mangoua Jacques et Me Antoine Gnamien n’ont pas pu s’empêcher de pleurer lors de leur passage à la barre tant ils étaient émus par la situation.

Le verdict du procès des ex-dirigeants de la filière café-cacao est prévu, le 30 octobre prochain, à 10 h, à la salle d’audience du Tribunal de 1ère instance d’Abidjan-Plateau.

Gomon Edmond
In Notre Voie
Jeudi 1 Août 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 858 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Conflits inter-communautaires : Des morts et plusieurs blessés dans l’ouest Un conflit inter-commun… https://t.co/ludWYLSJ3M

Facebook

Partager ce site