Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Procès café-cacao / 3ème jour des plaidoiries de la défense : L’avocat de Firmin évite de parler de l’usine de Fulton


Les plaidoiries de la défense étaient, hier mercredi 17 juillet 2013 à leur 3ème journée avec les avocats de l’ex-Frc (Fonds de régulation et de contrôle café-cacao). 

Me Diomandé Vakoungbè, avocat de Firmin Kouakou (Dg de l’ex-Frc) a longuement plaidé pour son client sur toutes les 5 infractions de ‘’ Détournement de fonds, abus de confiance, abus de biens sociaux, escroquerie, faux et usage de faux en écriture privée de banque ou commerce’’, pour lesquelles celui-ci est poursuivi. Puis, il a démontré que tous les éléments constitutifs de ces infractions ne sont pas réunis. C’est pourquoi, il a demandé la relaxe de son client contre lequel le procureur Fernand Oulaye a requis 20 ans de prison. Toutefois, l’avocat a omis de parler de l’infraction relative à l’usine de Fulton (aux Etats-Unis) qui a coûté, selon Firmin Kouakou, 23 milliards de francs Cfa. A contrario, Me Bilé Aka Joachim, bâtonnier en exercice et avocat d’Angeline Lahon Kili (Pca de l’ex-Frc) a déclaré à haute et intelligible voix que l’élément déclencheur de ce procès est l’affaire de l’usine de Fulton qui a capoté. Selon le bâtonnier Bilé, si l’affaire Fulton avait marché, ce procès n’aurait pas existé. En outre, il a précisé que le procès est prescrit parce que les premières poursuites datent de juin 2007. Pour lui, les poursuites dont font l’objet tous les prévenus, ne tiennent pas parce que ce n’est pas l’argent de l’Etat qu’ils ont géré. Dans sa logique, le bâtonnier a indiqué que l’Etat garde son argent au Trésor Public et non avec des structures ou des individus. C’est pourquoi, il a demandé à Ahmed Coulibaly, président du tribunal de relaxer tous les prévenus. Le bâtonnier a surenchéri sa plaidoirie avec l’Article 13 du code pénal qui dit : «Le juge ne peut qualifier d’infraction et punir un fait qui n’est pas légalement défini et puni comme tel. Il ne peut prononcer d’autres peines et mesures de sûreté que celles établies par la loi et prévues pour l’infraction qu’il constate ». Revenant à la défense de sa cliente, Angeline Kili, Me Bilé Aka a souligné que celle-ci est fonctionnaire (secrétaire) à la Bceao donc, protégée par une immunité diplomatique. Rappelons que le procureur a requis 20 ans de prison contre Angeline Kili. Pour les réparations demandées par la partie civile, le bâtonnier a demandé que le tribunal les déclare irrecevables parce que l’Etat a cogéré avec les prévenus et ce n’est pas son argent. Me Jean-Jacques Allouko, avocat d’Okainy Okainy (Dg de l’usine de Fulton) contre lequel 5 ans de prison sont requis, a dit espérer lors de sa plaidoirie que son client soit blanchi. Pour lui, les 3 infractions pour lesquelles Okainy est poursuivi ne rassemblent pas tous les éléments constitutifs. En revanche, il a demandé la clémence du président pour son client. Les plaidoiries reprennent le lundi 22 juillet 2013. 


M.Ouattara in L'Intelligent d'Abidjan
Jeudi 18 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2013 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 966 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site