Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Procès Gbagbo à la CPI: quel impact sur la réconciliation?


Procès Gbagbo à la CPI: quel impact sur la réconciliation?
La Chambre préliminaire de la Cour pénale internationale a confirmé ce jeudi quatre charges de « crimes contre l'humanité » à l'encontre de Laurent Gbagbo, qui est donc renvoyé en procès devant une chambre de première instance. Une décision qui intervient dans un contexte toujours tendu entre le gouvernement et le FPI.

22 000 pages de preuves, 108 témoins entendus. Après plus d'un an d'examen, la Cour pénale internationale a donc tranché : l'ancien président ivoirien sera bel et bien jugé pour « crimes contre l'humanité ». La Chambre préliminaire de la Cour pénale internationale a confirmé les charges qui pèsent à l’encontre de Laurent Gbagbo à la majorité de deux juges contre un. L’ex-président ivoirien est poursuivi pour « meurtres », « viols », « actes inhumains » et « persécutions » pendant la crise post électorale de 2010-2011.

Les éléments à charge

Dans le document de notification des charges qui vient d’être examiné par les juges de la chambre préliminaire, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, se dit persuadée que Laurent Gbagbo a conçu et mis en œuvre, avec son entourage immédiat, un plan qui devait lui permettre de se maintenir à la présidence par tous les moyens nécessaires. Ce plan, selon la procureure, aurait évolué jusqu’à inclure, fin 2010, une attaque généralisée et systématique des civils considérés comme pro-Ouattara. Selon Fatou Bensouda, les Forces de défense et de sécurité (FDS) de l’Etat ont été utilisées à cette fin, de même que des jeunes pro-Gbagbo, des miliciens et des mercenaires. Quatre incidents de la période-post-électorale ont été retenus et devraient être examinés pendant le procès.

La défense de Laurent Gbagbo


Pour la défense de l’ancien président, cette version de la procureure est une lecture partiale de la crise post-électorale. Il n’y avait pas de blocus de l’hôtel du Golf, disent les avocats de Laurent Gbagbo, mais une « sécurisation » du lieu en raison de la présence de forces rebelles pro-Ouattara. La commune d’Abobo, assurent-ils également, était tenue par des rebelles armés et entraînés qui y avaient été infiltrés, et non par des groupes d’autodéfense de jeunes, comme le dit la procureure. Les éléments de preuve disponibles, selon les avocats de Laurent Gbagbo, ne montrent pas qu’il y a eu dans cette période des attaques de Forces de défense et de sécurité contre les civils, mais bien plutôt des attaques de rebelles contre des FDS, puis contre la population civile.

« Nous sommes satisfaits qu’il puisse y avoir un procès pour que la vérité puisse éclater. Le président Gbagbo y tenait – je vous renvoie à ce qu’il disait lors des audiences – il veut un procès, pour l’histoire et pour la Côte d’Ivoire. Pour que tout soit enfin dit. Parce que c’est la condition d’une véritable réconciliation nationale », insiste Me Emmanuel Altit, l'un des avocats de Laurent Gbagbo. Pour lui, la défense est en « position de force juridique » : si les éléments sont suffisants pour ordonner un procès, rien n'indique que la procureure de la CPI est en mesure de remporter ce procès, estime l'avocat.

Lire la suite
Vendredi 13 Juin 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 846 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2004 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Conflits inter-communautaires : Des morts et plusieurs blessés dans l’ouest Un conflit inter-commun… https://t.co/ludWYLSJ3M

Facebook

Partager ce site