Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Prisonniers politiques, attaques de Ferké, "microbes"… Ouattara déforme les réalités du pays depuis l’Italie


« Notre premier président, le président Félix Houphouët-Boigny disait toujours, et c’est notre philosophie, que la paix est la prunelle de ses yeux. Parce que quand on a la paix, on n’a pas besoin de fuir son pays. (…) Mais aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est en paix. La sécurité est revenue » extrait du discours prononcé par Alassane Ouattara le 11 août dernier lors de la journée nationale de la Côte d’Ivoire à l’expo Milan 2015 (Italie). Selon lui, la Côte d’Ivoire a renoué avec la sécurité et la stabilité sans toutefois expliquer à ses concitoyens d’Italie et d’Europe la cause de la résurgence des « microbes », le soulèvement des ex-combattants de Daloa (le 30 juillet dernier) et de Ferkessédougou (le 11 août 2015). Sans l’avouer, cette sortie du chef de l’Etat confirme la thèse de l’insécurité galopante qui est la cause principale du non retour des multiples exilés politiques craignant pour leur sécurité puisque la Côte d’Ivoire est une véritable prison à ciel ouvert. Ce ne sont pas les organisations de défense et de promotion des droits de l’homme qui diront le contraire. Elles qui dénoncent le mutisme de Ouattara sur l’inculpation de ses proches formellement identifiés comme étant les auteurs présumés de crimes de sang et de crimes contre l’humanité depuis 2002 jusqu’à 2011. Le sempiternel président du RDR semble se fourvoyer (encore) devant l’auditoire en invitant les dirigeants d’autres pays africains à faire la promotion de la paix et de la cohésion sociale pour ne pas que leurs citoyens se retrouvent noyer dans les eaux de la méditerranée. Un message qui aurait été entendu si Ouattara et son gouvernement n’ignoraient pas les revendications de l’opposition significative qui réclament des conditions consensuelles pour des élections libres, transparentes et sans violences. « Mais nous demandons également aux pays concernés, aux pays africains, aux pays qui sont à l’origine de cette migration, de faire des efforts pour avoir la paix dans leur pays. Quand on s’occupe de son peuple, quand on nourrit son peuple, quand on lui donne de l’eau potable, de l’électricité, des centres de santé, des écoles, comme nous sommes en train de le faire, les populations ne quittent pas leur pays pour aller se jeter dans la méditerranée » a soutenu le chef de l’Etat. A l’en croire, les Ivoiriens vivent actuellement dans de meilleures conditions d’où le taux moyen de croissance de 9% par an. Ce discours ne reflète malheureusement pas les réalités vécues par les populations, victimes d’une politique de rattrapage, de licenciements massifs, de catégorisation, de chômage et d’insécurité et surtout de paupérisation.

Elvis Gouza (Stagiaire)
In Le Quotidien d’Abidjan
Vendredi 14 Août 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par kimpéné Ya Congo le 14/08/2015 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est temps que les grandes Missions soient Effectuées à Paris afin que Nous les grands politiques Africains évoluent et Prennent au mieux pour que l'AFRIQUE NOIRE se Lève enfin et Arrêtez de Nous Prendre pour des moins que Rien car ce Continent ne Compte pas pour ces Pauvres Noirs africains.
Que ceux qui n'Aiment pas Ce BEAU Continent, nous laissent Tranquilles afin que ce Putain de ce Continent très mal Aimé s'en sorte avec tous Ses Très nombreux Enfants qui n'ont Rien eu comme les Autres en Europe, alors qu'Eux là-bas sont Très Évolués.
ViVe l'AFRIQUE NOIRE LIBRE et GÉRÉE Par les BONS Africains pour le Bien de ce Très Beau Continent Veut Gérer ! ViVe l'AFRIQUE INDUSTRIALISÉE, DÉVELOPPÉE, et RÉUNIFIÉE avec tous les Peuples qui Y Vivent !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Mai 2021 - 21:27 LE ROI NARMER - Sankofa (VF)

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/05/2021 | 739 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/04/2021 | 606 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 2513 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2575 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 4963 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 993 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 1078 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire