Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Primature - Et revoilà Duncan avec son refrain démagogique !


Primature - Et revoilà Duncan avec son refrain démagogique !
Duncan est de retour. Celui qui fut le Premier ministre d’Henri Konan Bédié de décembre 1993 au coup d’Etat militaire de décembre 1999 est à nouveau aux manettes. Les Ivoiriens devront donc se résigner à contempler sa silhouette à l’occasion de nombreuses sorties médiatiques qu’il ne manquera pas d’organiser comme il le faisait du temps de Bédié, mais en plus, ils devront supporter son refrain démagogique et redondant : obtenir une croissance à deux chiffres. En effet, les Ivoiriens se souviennent encore de cette «chanson» creuse avec laquelle Duncan les a rabâché le tympan tout au long de son séjour à la Primature. Chaque fois qu’il avait un micro à portée de bouche, il disait à qui voulait l’entendre, que Bédié et lui allaient offrir une croissance à deux chiffres aux Ivoiriens pour réaliser leur rêve qui était de faire de la Côte d’Ivoire, l’éléphant d’Afrique, à l’image des dragons d’Asie. Mercredi dernier, dès que le secrétaire général de la présidence, l’inénarrable Amadou Gon Coulibaly, a annoncé la nomination officielle de Daniel Kablan Duncan et que le nouveau Premier ministre s’est trouvé devant le micro placé à son intention sur le perron du palais présidentiel, le refrain a coulé de source. « Je voudrais dire que cette nomination intervient après une situation que chacun sait difficile en ce qu’il y a beaucoup d’actions syndicales qui ont lieu sur le terrain. Il y a beaucoup d’impatience et on le sent du côté de nos frères et sœurs. Mais j’aimerais dire qu’il y a de l’espoir en ce sens que suite au travail abattu par le gouvernement, la croissance est de retour. Comme chacun le sait, cette année, nous allons avoir une croissance de 8,6% et l’année prochaine, une de 9%. L’objectif du Président de la République, et il l’a confirmé tout à l’heure, c’est d’atteindre une croissance à deux chiffres rapidement, probablement à partir de 2014 », at-il récité. Une mauvaise nouvelle pour les Ivoiriens, quand on sait ce qu’était devenu la première croissance à deux chiffres qu’il leur avait promise six ans durant sous Bédié. Tout le monde sait, en effet, que pendant qu’à cette époque Duncan chantait sa croissance à deux chiffres, les dépenses engagées non ordonnancées, les fameuses DENOS, les détournements de fonds faisaient rage. Le plus gros scandale de l’ère Bédié-Duncun fut le détournement des 18 milliards fcfa de l’Union Européenne. A telle enseigne que les institutions de Bretton woods avaient rompu leurs relations économiques avec le régime Bédié. Les plus optimistes répondront peut-être qu’Alassane Dramane Ouattara n’est pas Henri Konan Bédié. Mais à ceux-là, il faut rappeler que Ouattara aussi avait longtemps gavé les Ivoiriens d’illusions sur un probable redressement économique entre 1990 et 1993, avant de reconnaître plus tard, c’est-à-dire quelques jours avant la mort d’Houphouët-Boigny, que le pays était au bord du gouffre. Un aveu d’échec cinglant dont les Ivoiriens se souviennent toujours. Et à cette époque déjà, le ministre délégué à l’Economie et aux Finances d’Alassane Ouattara, alors Premier ministre, s’appelait, Daniel
Kablan Duncan.

Guillaume T. Gbato in Notre Voie
gtgbato@yahoo.fr


Lundi 26 Novembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 3039 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2324 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2124 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1060 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Alfred Jérémie N’Gouan, député d’Aboisso commune, se déchaîne : « La Côte d’Ivoire ne peut avancer avec des gens en… https://t.co/xVIvu3jRPG

Facebook

Partager ce site