Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Présumé coup d’Etat manqué: Le Cdt Abéhi gravement accusé Il aurait préparé un discours de prise du pouvoir

L’ancien chef de l’escadron blindé d’Agban se « rêvait-t-il en président » ? Jeune Afrique, dans sa dernière livraison, évoque un coup d’Etat qui aurait pu être perpétré fin 2012 en Côte d’Ivoire et dont le Commandant Jean-Noël Abéhi serait le cerveau.


Le procès du Commandant Abéhi devait s’ouvrir le 3 avril dernier.
Le procès du Commandant Abéhi devait s’ouvrir le 3 avril dernier.
L’hebdomadaire affirme avoir visionné une vidéo. Celle-ci aurait été diffusée sur les antennes de la télévision nationale si justement l’ancien soutien de Laurent Gbagbo avait réussi son…coup. Dans la vidéo, Abéhi expliquerait les raisons de son putsch. Il annoncerait que « les Forces nationales de Côte d’Ivoire ont pris leurs responsabilités » et qu’en sa qualité de nouvel homme fort d’Abidjan, il abrogeait « la Constitution et toutes les institutions de la République ».

Dans le plan de prise de pouvoir qu’on lui prête, Jean-Noël Abéhi aurait eu à l’idée de dissoudre les « organisations politiques et syndicales » et fermer les frontières maritimes et terrestres. L’annonce d’un nouveau gouvernement aurait été également à l’ordre du jour. « L’heure du jeu et des récriminations a sonné », aurait estimé l’ex-patron du camp de gendarmerie d’Agban.

Le mis en cause aura toute la latitude de se prononcer sur « son » discours de prise du pouvoir puisqu’il doit comparaître devant un juge. Son procès devait s’ouvrir, le mercredi 3 avril 2013, mais celui-ci a été reporté sine die. Officiellement, Jean-Noël Abéhi est poursuivi pour désertion et crimes commis dans la crise post-électorale entre décembre 2010 et avril 2011.

Le Commandant Abéhi est une figure très connue de l’armée. Il a la réputation de « dur à cuire » : avec ses hommes, l’officier de gendarmerie avait résisté jusqu’à la chute de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011. On a pensé qu’il était rentré dans les rangs après cette rencontre orchestrée par Charles Konan Banny et qui s’était tenue à la Primature sous Guillaume Soro. Mais l’officier a déserté quelques jours après, s’exilant au Ghana voisin, d’où il a été extradé le 5 février dernier. Il a été mis à la disposition du parquet militaire.

Kisselminan COULIBALY in Soir info
Mardi 9 Avril 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3590 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire