Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Présidentielles 2015 / Deux ans avant le scrutin : Banny, candidat pro-Ouattara pour fragiliser le PDCI ? - Candidat ou pas ? : Son staff se prononce aujourd’hui


Présidentielles 2015 / Deux ans avant le scrutin : Banny, candidat pro-Ouattara pour fragiliser le PDCI ? - Candidat ou pas ? : Son staff se prononce aujourd’hui
Banny, candidat pro-Ouattara pour fragiliser le PDCI ?


Il est de plus en plus question, à l’approche du prochain congrès du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui aura lieu en octobre 2013, de l’intention du Premier ministre Charles Konan Banny de briguer la magistrature suprême en 2015. Mais que fera l’actuel président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation s’il ne reçoit pas l’onction des militants pour se présenter comme candidat du PDCI face au Président Alassane Ouattara ?

Le PDCI est sur la sellette depuis l’annonce d’un congrès courant octobre 2013 à Daoukro. Ce congrès, le 12ème depuis la création du parti, est très attendu car il sera question de désigner un candidat pour les élections présidentielles de 2015. Si pour l’heure, aucune personnalité n’a encore annoncé son intention de succéder à Henri Konan Bédié, des observateurs de la scène politique nationale estiment que Charles Konan Banny va se lancer dans la course. Déjà en juillet 2010, l’ex-gouverneur de la BCEAO avait tenté de précipiter l’organisation d’un congrès du PDCI en vue de se présenter aux élections présidentielles face à Laurent Gbagbo, mais cette initiative n’avait pas prospéré. Le président du PDCI s’est finalement résolu à organiser un congrès à Daoukro, où des milliers de militants sont attendus, y compris Charles Konan Banny. «Il est tout à fait légitime que celui qui pense qu’il peut assumer la responsabilité de président du PDCI se manifeste. Pour le moment, les candidatures ne sont pas ouvertes, le Premier ministre Charles Konan Banny n’a pas encore déclaré sa candidature encore moins d’autres cadres du parti. Je ne suis pas personnellement proche du Premier ministre Banny, mais je ne pense pas que ce cadre puisse être l’envoyé de quelqu’un pour fragiliser le PDCI. Ce serait faire injure à sa personne. Banny est pro-Ivoirien. Il assume sa mission au sein de la CDVR, pour le compte de quelqu’un, mais pour aider les Ivoiriens à se réconcilier. S’il est intéressé par la présidence du PDCI c’est parce qu’il veut assumer cette responsabilité», confie un membre du Bureau politique du PDCI. Selon notre interlocuteur, le PDCI qui aspire à gouverner la Côte d’Ivoire doit se donner un président et les moyens de cette ambition et les militants vont choisir celui qu’il faut lors du congrès ordinaire du parti.

Banny, candidat indépendant face à Ouattara ?

Cette hypothèse traverse l’esprit de certains observateurs qui en veulent pour preuve la «crise» entre Bédié et Banny en juillet 2010. Lors d’une réunion du Bureau politique au siège du PDCI à Cocody, des militants n’avaient pas apprécié «le passage en force» de l’ex-Premier ministre, qui décriait la gestion du président Bédié. «La seule personne qui peut parler dans cette maison, c’est le président Bédié. Il sera président du PDCI tant qu’il n’y a pas d’élection et même s’il a vieilli, il va diriger le parti. Banny peut aller créer son parti s’il veut», avait dit un partisan d’Henri Konan Bédié au terme de la réunion. Trois ans après ce «clash», Charles Konan Banny aura-t-il la caution des militants du PDCI pour se présenter aux élections présidentielles face à Alassane Ouattara qui a déjà annoncé son intention de briguer un second mandat en 2015 ? La guerre des Konan de 2010 aura-t-elle encore lieu en octobre 2013 ? Selon un proche du Rassemblement des Républicains, la situation de Charles Konan Banny est similaire à celle de Laurent Dona Fologo, «qui a été utilisé par Gbagbo pour fragiliser Bédié». Mais, précise-t-il, «le meilleur cheval pour le PDCI ce n’est pas Banny». Attendons de voir.

Olivier Dion in L'Intelligent d'Abidjan


2015, Banny candidat ou pas ? : Son staff se prononce aujourd’hui

Le président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation sera face à la presse ce matin à partir de 10 h30 à son cabinet privé à Cocody. Par la voix de son porte-parole, Sran Kouassi Franck, le Premier ministre Charles Konan Banny entend se prononcer sur les informations récurrentes sur sa candidature à l’élection présidentielle en 2015.

In Le Patriote
Lundi 6 Mai 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3583 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire