Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Présidentielle au Gabon : les résultats annoncés mardi

L'annonce des résultats de la présidentielle au Gabon est prévue pour mardi a déclaré le ministre de l'Intérieur gabonais, Pacôme Moubelet. Dimanche les habitants et les commerçants de Libreville se préparaient à d'éventuels troubles post-électoraux.


Les résultats de l'élection présidentielle à un tour au Gabon seront annoncés mardi en fin de journée, a annoncé dimanche 28 août le ministre de l'Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya, dans un communiqué.

"Les résultats sont en cours de dépouillement avant d'être compilés et communiqués par les organismes habilités. L'annonce est prévue pour ce mardi 30 août vers 17h" (16h GMT), a-t-il déclaré.

"Plus que jamais nous en appelons au calme et rappelons qu'il est illégal de proclamer des résultats chiffrés en amont de l'annonce des autorités compétentes, comme le stipule la loi", a insisté le ministre.

Campagne délétère mais scrutin dans le calme

Près de 630 000 Gabonais étaient appelés aux urnes samedi pour élire leur futur président, dans 2 580 bureaux de vote. Le ministre a fait état d'un "taux de participation élevé", sans donner de précisions.

Après une campagne délétère, le scrutin s'est finalement déroulé dans le calme à Libreville et en province. L'élection opposait le président sortant Ali Bongo Ondimba et Jean Ping, un ancien cacique du régime du défunt Omar Bongo.

Mais dans la nuit de samedi, les deux camps ont revendiqué la victoire et se sont accusés mutuellement de fraudes, ce qui a suscité chez les Gabonais des craintes d'éventuels débordements post-électoraux.

Crainte de troubles post-électoraux

Dans un message sur son site Internet, l'ambassade de France a notamment recommandé aux Français établis au Gabon, "dans l'attente de l'annonce des résultats par le Ministère de l'Intérieur, d'éviter de se déplacer, sauf nécessité avérée, et de se tenir informés de la situation".

Les rues de la capitale Libreville étaient quasi-désertes dimanche, et la vie comme suspendue à l'attente des résultats. Dans la matinée, les fidèles se sont rendus aux offices dominicaux, mais moins nombreux que d'ordinaire. Certains religieux avaient en effet décidé de les annuler pour des "raisons de sécurité", craignant des débordements post-électoraux. Beaucoup de Librevillois restaient ainsi cloîtrés chez eux, après avoir fait des stocks de nourriture. Redoutant des pillages, beaucoup de commerçants ont baissé le rideau.
Lire la suite
Dimanche 28 Août 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1969 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2068 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 4011 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 772 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 808 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire