Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Présidentielle 2015, Marche de la Cnc, Burida, piraterie, fonds de soutien aux artistes… Le ministre Maurice Bandaman fait le grand déballage

Le ministre Maurice Bandaman était l’invité de rédaction du quotidien l’Expression le mercredi 24 septembre 2015 dans l’enceinte dudit journal. Il s’agissait pour lui de faire le point sur ses activités depuis son arrivée au ministère de la culture et de la Francophonie.


Apres avoir abordé des questions relatives à son ministère, le ministre s’est penché sur la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire. Concernant la présidentielle d’octobre, M Maurice Bandaman s’est dit confiant : « Je sais que le Président Ouattara sera réélu. C’est un homme qui a un grand cœur et qui travaille pour la nation Ivoirienne. En moins de 5 ans, il a su mettre le pays au travail. C’est à féliciter ». De son avis, le Président Ouattara incarne les valeurs humaines telles que le respect, l’humilité et l’amour du prochain. Il s’est aussi appesanti sur le cas des prisonniers politiques et la marche prévue de la coalition nationale pour le changement sur la Rti. Pour lui, l’impunité dans un pays favorise le KO. « Je ne pense pas que si le pouvoir précèdent avait arrêté le Président Ouattara il allait être encore en vie. Allez-y les voir en prison, ils sont bien traités » a-t-il dit. Poursuivant, il a indiqué que la marche de la Cnc n’est pas nécessaire. Il a également relevé que dans le cahier de charge de la Rti, il est inscrit qu’elle doit couvrir les activités du gouvernement « on ne va pas vous filmer dans vos champs quand même !!! François Hollande fait des visites d’Etat, Obama aussi. Avez-vous déjà vu leurs opposants se plaindre parce qu’ils trainent avec eux les medias d’Etat ? » a-t-il martelé.

Le ministre promet une société de pressage de Cd pour lutter contre la piraterie.

Face à la recrudescence du phénomène de la piraterie, le ministre de la culture et de la Francophonie a tenu à rassurer l’auditoire sur les mesures prises par son ministère afin d’éradiquer ce fléau. D’abord, il a dévoilé que dans les prochains mois une société de pressage de Cd verra le jour en Côte d’Ivoire. Elle produira près de 15mille Cd par jour. Par ailleurs, il a affirmé que pour réussir cette mission, son ministère va mettre sur pied une stratégie qui prendra en compte les vendeurs de proximité. « Les supermarchés, les stations mobiles seront des lieux de vente de Cd. Nous aurons aussi des vendeurs ambulants. Même les ‘’Diallo’’ (jeunes guinéens qui commercialisent du café chaud, NDLR) vendront des Cd ». Et d’ajouter : « nous avons pris le fléau dans toute sa globalité pour avoir une efficacité probante ». Sur sa lancée, il a révélé qu’une brigade de lutte contre la piraterie est existante mais, manque de moyens efficients. « A notre arrivée, nous avons donné de la logistique à cette brigade pour qu’elle travaille dans de bonne condition. Mais cela n’est pas suffisant, nous envisageons l’inscrire dans notre budget de 2016 pour la rendre encore plus efficace… dans 6 mois vous verrez des résultats », a-t-il fait savoir

Le Burida vit une situation hybride et exceptionnelle

Interrogé sur le fonctionnement du Bureau Ivoirien des droits d’auteur (Burida), M. Maurice Bandaman, a dit : « le Burida vit une situation hybride et exceptionnelle depuis que les artistes dirigent cette institution. Les choses n’évoluent plus. Les arriérés de paye des artistes s’élevaient à près de 4 milliards de nos francs Certains artistes ont pris en otage le Burida et pillent ses caisses. Face à cela, L’Etat a décidé de prendre les choses en main en vue d’une meilleure organisation ». Selon lui, les auteurs ne sont pas habilités à gérer le Burida. C’est pourquoi, il projette de les former dans les mois prochains dans les domaines de l’organisation et la gestion. « Notre objectif est de permettre aux artistes de gérer eux-mêmes leur faitière comme cela se fait dans d’autre pays ». Toutefois, il a insisté également sur l’apport financier du ministère de la culture et de la francophonie à la faitière des artistes. « Nous apportons près de 50 millions pour le bon fonctionnement de cette association. Avec les reformes que nous avons effectué près d’1 milliard de FCFA qui ont pu être récolté».

Le ministre entend pérenniser le fonds de soutien aux artistes.

Dans son exposé, le ministre M. Maurice Bandama a évoqué un pan du volet social de son ministère. Pour lui, la pension octroyée aux artistes montre toute la bonté du Président Ouattara : « aujourd’hui grâce à cette pension les artistes ne meurent plus comme des mouches. Ils reçoivent une aide qui leur permet de vivre mieux ». Et de relever : « Nous avons mis sur pied un système qui permet aux artistes de se soigner à moindre coût dans presque tous les hôpitaux d’Abidjan,». Le ministre Maurice Bandaman a saisi l’occasion pour exhorter les jeunes artistes à bien gérer les ressources qu’ils perçoivent dans les belles années de leurs carrières. En outre, il a annoncé de grands travaux de réhabilitation de centres culturels sur l’ensemble du territoire. « Dans les prochains mois, vous verrez des musées, des bibliothèques et la création de 13 centres culturels et de salles de cinéma dans les régions de la Côte d’Ivoire. Nous allons également réhabiliter la ville de Grand-Bassam. Le financement des sites touristiques de la ville précitée est élevé sur l’ensemble du territoire (...) L’objectif du ministère est que la culture participe au produit intérieur brute de la Côte d’Ivoire» a-t-il annoncé.

MB in L'Intelligent d'Abidjan
Samedi 26 Septembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1109 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2212 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2016 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site