Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Présidentielle 2015 Mamadou Koulibaly donne le poids politique de Ouattara


Le président de Lider a réagi à la décision du conseil constitutionnel qui a validé les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale indépendante (CEI), après avoir bien entendu rejeté la requête de Mamadou Koulibaly, le président de LIDER. Pour Mamadou Koulibaly, qui s’est exprimé à travers un communiqué, « le Conseil constitutionnel a donné des réponses politiciennes d’une médiocrité effarante à des questions juridiques ». « En mettant la volonté du président qui l’a nommé au-dessus des droits de la nation et des individus qui la composent, Koné Mamadou s’inscrit dans la droite ligne peu glorieuse de ses prédécesseurs à la tête de cette institution. », a asséné l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire sous l’ère Laurent Gbagbo. Mamadou Koulibaly s’est également attaqué aux chiffres officiels de la présidentielle du 25 octobre annoncés par le Conseil constitutionnel qu’il a qualifié de faux.
« Un président de la République fabriqué par la fraude, qui n’a obtenu que 41% des voix des inscrits sur la liste électorale (6.301.189) ; 29% des voix de la population ivoirienne de plus de 18 ans en âge de voter (9.005.242) et dont les 2.618.228 voix créditées ne représentent que 15% de la population ivoirienne globale (17.175.456) », a-t-il clamé. Comme quoi, même après la prestation de serment de Ouattara, le taux de participation de la présidentielle suscite toujours la polémique dans les milieux politiques ivoiriens. Mamadou Koulibaly s’était retiré de la course à l’élection du président de la République en dénonçant un scrutin truqué dont les résultats sont connus d’avance. Alassane Ouattara sorti vainqueur de la présidentielle du 25 octobre 2015, a été crédité d’un score à la soviétique de
83,66 % sur un taux de participation de 52,86 % selon les chiffres validés par le Conseil constitutionnel.
S.A.B.

In Le Quotidien d’Abidjan
Samedi 7 Novembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 809 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site