Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Port-bouët :Des déchets et eaux usées dans un quartier et une école primaire font plusieurs malades - Les populations se soulèvent, les cours arrêtés jusqu’à nouvel ordre

Le quartier Kingston, situé entre la mairie de Port-Bouët et Petit-Bassam, fait l’objet, depuis le jeudi 14 mars 2013, d’une attention particulière des éléments de Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) qui ont dû employer les grands moyens, le mercredi 13 mars 2013, pour lever les barrages dressés par les riverains sortis massivement pour manifester.


Les écoliers de Kingston et les riverains courent de grave danger / Ph : M’BRA Konan
Les écoliers de Kingston et les riverains courent de grave danger / Ph : M’BRA Konan
En toile de fond de cette grande colère, l’écoulement, sur la chaussée et dans le quartier, d’eau usée mélangée à des déchets humains. De couleur noirâtre, elle dégage une forte odeur de souffre ou d’acide sulfuré. Cela a mis les riverains en colère. « Cette eau est toujours présente ici et aucune autorité ne veut s’en occuper. Nous avons décidé de nous faire entendre, en érigeant des barrages mais surtout en voulant éviter que cette eau pleine de microbes atteigne nos maisons », a pesté K.L. l’un des meneurs qui a aussi prévenu que les populations de Kingston maintiendront la pression jusqu’à l’obtention d’une satisfaction auprès des autorités. Si les riverains ont été surpris, depuis quelques jours, par cette eau, ce n’est pas le cas à l’école primaire publique Selmer-Camp Vridi 2.

En effet, les élèves et les enseignants de cette école, située à deux pas de la bouche d’évacuation en est victime depuis fin 2010. Plus grave, cette eau nauséabonde a créé un cratère à l’intérieur de l’école, laissant échapper directement les fortes odeurs non loin du point d’eau des écoliers. Conséquence, ce sont plusieurs malades qui ont été déclarés. « La plupart des 1.200 écoliers souffrent de problèmes respiratoires, de toux aiguë et de maux de tête.

Aujourd’hui, nous sommes obligés de nous promener avec des cachets de paracétamol », s’est inquiété un enseignant qui a soutenu que son collègue N’gohé Fernand est certainement décédé, le 9 septembre 2012, parce qu’il se plaignait régulièrement d’être étouffé par la forte odeur dégagée par l’eau usée mélangée aux déchets humains.

Très en colère, devant le mutisme de la Sodeci, des services techniques de la mairie de Port-Bouët, de la direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, les 26 enseignants d’Epp Selmer Camp-Vridi 2 ont arrêté les cours, depuis hier. « Depuis ce matin (hier, Ndlr), nous avons décidé d’un arrêt des cours pour notre santé et celle des centaines d’écoliers, jusqu’à satisfaction. Nous voulons travailler dans un environnement sain », a martelé un enseignant. Selon ce dernier et après constat, plusieurs absences sont enregistrées depuis des semaines parce que des parents refusent que leurs « enfants viennent se faire empoisonner ».

M’BRA Konan in Soir Info
Vendredi 15 Mars 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 945 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2208 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2008 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


DU VIVRE ENSEMBLE POLITIQUE AU GHANA ET EN CÔTE D'IVOIRE Vous avez certainement vu ces images de l’actuel chef de l… https://t.co/bZMa15xe94

Facebook

Partager ce site