Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Plus aucun drapeau du colonisateur Malien ne flotte dans l'Azawad / Le Mali divisé en deux : Pourquoi la France ne dit aucun mot?

En ce jour à tout jamais historique du 1er Avril 2012, le MNLA a réussi à faire ce dont nos aïeul ont rêvés depuis 1880. L'Azawad sur toute l'étendue de son territoire est complètement libre de toute administration militaire du colonisateur Malien! Kidal, Gao, et Tombouctou sont sous le control total du MNLA.


Plus aucun drapeau du colonisateur Malien ne flotte dans l'Azawad /  Le Mali divisé en deux : Pourquoi  la France ne dit aucun mot?
Ces derniers jours, les étudiants bénévoles de Toumast Press sont resté quelques peux silencieux non pas parce qu'il n'y a rien de nouveau dans l'Azawad et dans tous les pays où se trouvent notre peuple, mais plutôt parce que comme tout le monde nous sommes submergés par les émotions consécutifs aux libérations éclaires entreprises par le MNLA depuis un peu plus d'une semaine.

Après la rencontre suite à la prise du camp militaire Amashash de Tessalit, l'Etat-major militaire du MNLA en coordination avec le Bureau Politique ont décidés de réduire au minimum le nombre de victimes humaines aussi bien du côté du MNLA que du côté de nos frères et voisins de l'armée Malienne.

C'est cette décision qui a fait que le MNLA a entrepris des négociations avec les forces Azawadiennes qui combattaient pour le Mali. Après de très longues négociations infructueuses, le MNLA a fini par lancer l'assaut de la ville de Kidal le Jeudi 29 Mars 2012. Les violents combats de cette journée ont pris fin à la tombée de la nuit pour recommencer le lendemain. A 10 heures GMT, l'armée Malienne et les milices Tamasheq sous le commandement d'AlHaji Ag Gamou faisait un repli tactique de la ville. C'est ainsi que depuis lors, les drapeaux Azawadiens sont les seuls à flotter sur les édifices publics de la région de Kidal.

Le lendemain, Samedi 31 Mars, ce sera le tour de Gao, poste de commandement militaire des opérations, et ville regroupant aussi bien les milices d'Ould Meydou que la majorité des militaires Maliens. Après des heures de combat, la ville de Gao sera également libérer, et les soldats Maliens feront également un repli tactique hors de la ville. A la tombée de la nuit, le gouvernement Malien essaiera de faire une propagande mensongère, mais il se contredira lui-même...

Aujourd'hui, Dimanche 1er Avril 2012, ce fut le tour de la ville des 333 saints de Tombouctou (Tin-Bouctou – qui appartient à Bouctou, en langue Tamasheq). La patience du MNLA finira par atteindre sa limite. Tôt le matin, l'assaut sera également donné contre les derniers soldats et miliciens Maures qui ont voulu se battre. Malgré qu'il clamait qu'ils allaient défendre jusqu'à leur dernière goutte de sang le Mali, ils ont fini par déposer les armes. Depuis deux heures de temps, l'ensemble de la ville de Tombouctou sera libérer et là encore, seul le drapeau du MNLA flotte sur l'ensemble de la région de Tombouctou.

Nous ignorons pour le moment le bilan en vie humaine et en matériel. Mais ce qui nous a été confirmé par l'ensemble des sources dans tout l'Azawad c'est qu'aucun signe n'indique une présence de la République du Mali. Notons que ceci est seulement pour signifier la présence militaire et administrative. Le MNLA n'a porté atteinte à aucun civil depuis le début du conflit, et ce fut la même chose durant la libération de ces trois villes. A Kidal par exemple, tous les administrateurs Maliens se sont réfugiés sous la protection de l'Amenokal Intallah Ag Attaher qui cherche un moyen de les ramener saint et saufs jusqu'à Bamako.

toumastpress.com


Pourquoi la France ne dit aucun mot?

Le Mali est divisé en deux: au nord les rebelles touaregs venue de Libye après avoir lâché Kadhafi (c'est aussi cela qui a causé sa chute rapidement) viennent d'implanter leur drapeau dans toutes les villes du nord pour créer un pays qu'ils appellent la République d'Azawad et au sud l'armée loyaliste.
Une petite question qui me chiffonne: Pourquoi depuis l'avancée des rebelles dans le nord du Mali, la France ne dit aucun mot? Pourtant dans les conflits comme en Côte d'IvoireI, Libye, Syrie, Tunisie, Egypte, on a vu notre ancienne colonie prendre de l'avant avec des interventions. Que se passe t- il en réalité au Mali ?



Correspondance particulière
Kevin Armel


Lundi 2 Avril 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2782 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3024 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire