Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Plateau : après son interpellation Un étudiant se jette d'un véhicule de police en marche et se blesse grièvement

Il n'entendait pas du tout être bouclé dans une cellule de prison. Pour cela, il était prêt à tout. Même à relever les défis les plus fous, fut-ce au prix de sa propre vie. Lui, c'est T.V.F, 23 ans, étudiant en 1ère année de Bts en Gestion commerciale.


Il n'entendait pas du tout être bouclé dans une cellule de prison. Pour cela, il était prêt à tout. Même à relever les défis les plus fous, fut-ce au prix de sa propre vie. Lui, c'est T.V.F, 23 ans, étudiant en 1ère année de Bts en Gestion commerciale. Pour les faits, nos sources expliquent qu'en début d'après-midi du mardi 12 mars 2013, c'est une importante colonne d'étudiants des Cours « Loko » au Plateau, qui se retrouve aux alentours du Collège moderne de la même commune.

L'objectif de ces jeunes gens excités, en colère et munis de gourdins pour certains, était de pénétrer à l'intérieur du collège pour venger l'un d'eux dit-on, passer à tabac la veille à la gare sud ( Plateau) des bus de la Sotra, par des pensionnaires de l'établissement scolaire. L'information sur cette expédition punitive parvient aux forces de l'ordre et de sécurité. Il faut absolument empêcher cet affrontement imminent qui peut aboutir, sait-on jamais, à un bain de sang.

Alors, les instants suivants, c'est un important détachement des forces de l'ordre qui débarque sur place. Il est composé d'éléments du commissariat de police du 1er arrondissement, du District de police d'Adjamé, de la Brigade anti-émeutes ( Bae) et de la Compagnie d'intervention de la préfecture de police d'Abidjan ( Cippa). Tous ces agents s'activent tout de suite à isoler le Collège et à disperser les « assaillants ». C'est dans ce branle-bas, que l'étudiant T.V.F, présenté comme l'un des meneurs, est interpellé par les éléments de la Cippa, conduits par le commandant en second de cette unité. Il est embarqué dans le véhicule de police qui prend la direction de la gare sud où se sont repliés les étudiants fulminants de colère. Mais en chemin, c'est une véritable résistance qu'engage l'étudiant qui entend s'échapper.

Dans la lutte, T.V.F réussit effectivement à se défaire des policiers, avant de sauter de leur véhicule en marche. Un choix qui n'est pourtant pas du tout dans son intérêt. Puisqu'il se retrouve littéralement sous le véhicule d'intervention en marche. Et, à en croire nos sources, il est grièvement blessé au menton, au bras gauche et à la poitrine. Franchement, si le policier au volant n'avait pas fait preuve d’extrême vigilance, le malheureux jeune homme aurait été écrasé. Informés, des médecins de la Présidence de la République le prennent rapidement en charge sur place, en lui administrant les premiers soins, avant de l'évacuer aux urgences du Chu de Yopougon.



KIKIE Ahou Nazaire

In Soir Info

Dimanche 17 Mars 2013
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION